Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 21:10

21 juin 2012, 19 h 40,

J'étais dans ma cuisine, je regardais par la fenêtre, et j'ai vu cette lueur étrange, cet horizon blafard se mélangeant lentement au noir d'encre du ciel, en long filaments inquiétants. Vite, quelques photos. La chose avançait vers moi, c'était aussi fascinant qu'inquiétant. Quand le déluge de grêle s'est abattu sur mon jardin, j'ai vite fermé la fenêtre.

 

clic sur les images pour les agrandir

_DSC3113.jpg

 

 

_DSC3114.jpg

 

 

_DSC3134.jpg

 

Montage.jpg

Montage à l'aide de 2 photographies

 

Repost 0
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 07:41

Suite de Le site archéologique du Wasserwald à Hultehouse 1/2

 

 

Wasserwald DSC0048

 

Nécropole. Les pierres aux formes triangulaires sont des stèles-maisons.

La « stèle-maison » est un type particulier de monument funéraire gallo-romain, baptisé ainsi en raison de sa forme caractéristique qui prend l’aspect d’une petite construction. Elle se distingue des autres stèles de la même période par sa profondeur très importante, supérieure ou égale à la largeur. Elle est généralement pourvue d’une petite ouverture pratiquée à la base de la façade communiquant avec une cavité creusée sous le monument par l’intermédiaire d’un petit canal. Les rares exemples trouvés in situ présentent un soubassement quadrangulaire percé d’une cavité sur lequel reposait la stèle.Source

 

 

Wasserwald DSC0050

 

 

Wasserwald DSC0047

 

Les Celtes croyaient en l'immortalité de l'âme et dans un monde au-delà de la mort.

Par des cérémonies, ils espéraient obtenir pour les défunts un sort meilleur que celui qu'ils connurent en ce monde. Aux anniversaires, la famille déposait des offrandes sur la tombe et festoyait avec le défunt.

A cette époque, l'incinération des corps était la règle. Les cendres étaient ensuite placées dans une urne en verre ou en terre cuite. Cette urne était ensuite placée avec des objets nécessaires à la vie quotidienne comme des outils, des armes ou des bijoux dans un caisson creusé dans le sol. Le caisson était recouvert d'une dalle surmontée d'une stèle.

La stèle est souvent taillée en forme de maison. Une ouverture à la base permet le contact entre le mort et les vivants. La stèle est souvent décorée avec des signes astraux comme la roue solaire ou des croissants de lune. L'ensemble était entouré d'un mur et rappelait le plan des habitations et des lieux de culte. La stèle maison est caractéristique de la culture des sommets vosgiens. La majorité des stèles maison du Wasserwald ont été déposées au musée de Saverne. Source

 

Wasserwald DSC0053

 

 

 

Wasserwald DSC0172

 

 

 

Wasserwald DSC0175

 

Nous sommes éblouis par la beauté de ces vieux murs de pierres habillées de velours vert !

 

Wasserwald DSC0180


 

 

Wasserwald DSC0178

Un large chemin qui, s'il n'était pas entretenu, serait vite reconquis par la végétation.

 

 

 

Wasserwald DSC0359

Les fermes du Wasserwald

 


L'activité principale des villageois était l'agriculture et l'élevage pratiqués dans les enclos. Les sols utilisables sont minces (environ vingt centimètres de terre) et très pierreux. Les exploitants durent retirer ces pierres avant la mise en culture. Les belles pierres furent utilisées dans les constructions et les autres furent empilées en tas dénommés "rottel".

On cultivait des céréales, des légumes tels que les oignons et les lentilles et des plantes textiles telles que le lin ou le chanvre. Outre les animaux de basse-cour, les bovins, porcs, moutons, chèvres et les chevaux étaient élevés. Les villageois exploitaient des carrières de grès pour la construction et les forêts pour le bois de construction et le bois de chauffage. Le village devait également abriter des artisans plus spécialisés comme un forgeron, un potier ou un charpentier. L'exploitation du grès et de la forêt ainsi que le surplus de production agricole devait certainement faire l'objet d'échange avec les peuples vivant en plaine.

Source

 

 

 


Repost 0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 10:49

" Le promeneur qui arpente les sentiers balisés de la forêt vosgienne de Sarrebourg au Donon rencontre, ça et là, des chemins creux, des terrasses, des murets en pierre sèche, voire des blocs taillés et sculptés, vestiges pérennes de hameaux disparus. Près de deux cents sites sont aujourd’hui connus, en Moselle pour la plupart, mais également en Alsace.


Les érudits du XIXe et du XXe siècle ont mentionné ces villages aujourd’hui fossilisés par la végétation, appelés alors :

  • « installations celtiques des Vosges » (Reusch, Welter),
  • « civilisation des sommets vosgiens » (Lutz) et
  • « culture des sommets vosgiens » (Pétry).

Quelques fouilles ponctuelles et des découvertes fortuites ont fourni un mobilier important, qui a notamment enrichi les musées de Metz, Strasbourg, Saverne et Sarrebourg.

Les fouilles du Wasserwald (commune de Hagen dans le Bas-Rhin) menées par François Pétry ont permis cependant de mieux comprendre l’organisation d’un village, avec ses rues, ses habitations, ses enclos, ses sanctuaires et ses nécropoles, et surtout de proposer des hypothèses sur l’origine du peuplement des sommets vosgiens, sur les structures agraires et sur l’organisation sociale des habitants.

Plus récemment, une opération programmée financée par l’Etat (DRAC -Lorraine) et par le Conseil Général de la Moselle s’est déroulée durant six ans sur le site de la Croix-Guillaume à Saint-Quirin, sous la direction de Madame Dominique Heckenbenner et de Nicolas Meyer, archéologue AFAN, et avec l’aide des bénévoles de l’Association de recherche archéologique au Pays de Sarrebourg. "  Source

 

 

 

Wasserwald DSC0004

 

 

Ce n'est pas la première fois que je visite le site du Wasserwald, que j'aime beaucoup.

J'ai de la chance, en ce dimanche de janvier, il fait très beau.

A mon arrivée sur le site, de très bon matin, les antiques pierres moussues brillent sur les parterres de feuilles sèches, comme des émeraudes !

 

 

Wasserwald DSC0015

 

 

C'est avec un réel bonheur que je déambule dans ces larges allées délimitées par de baux murets de pierres sèches.

 

Wasserwald DSC0024

 

 

 

 

 

Les anciennes pierres et les vieux arbres nous charment. Patrick et moi, sommes très affairés, l"oeil sans cesse "collé" au viseur.

 

Wasserwald DSC0030

 

 

Wasserwald DSC0032

 

" Le site du Wasserwald a connu son apogée entre 170 et 250 apr. J.-C. Cette période correspond à une forte activité de construction de la part des Romains. Les habitants des hauteurs vont donc fournir bois et pierres de construction.

Les sites de hauteur seront abandonnés à partir de la fin du IIIe siècle apr. J.-C. A cette époque, la puissance de Rome s'effrite et les invasions des peuples de l'est s'intensifient. La demande en matériaux de construction s'amenuise et la situation économique devient difficile.

On présume que la vie dans ces villages de hauteur devait être pénible durant les longs hivers. Tous ces facteurs ont donc contribué au retour de ces hommes au sein des villages de plaine.

Le site du Wasserwald a cependant subsisté jusqu'à la seconde moitié du Ve siècle signifiant la fin de la culture des sommets vosgiens."

Source

 

Wasserwald DSC0039

 

 

 

Wasserwald DSC0044

 

 

Suite :  Le site archéologique du Wasserwald à Hultehouse 2/2

 

 

 


 

Repost 0
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 09:52

Moselle je t'aime !

La Moselle, c'est mon département.

Vous l'aimerez aussi près avoir vu un reportage aussi motivant !

Merci à ma copine Francine,  qui m'a envoyé le lien vers cette vidéo.

 

Bonne visite.

 

 

Repost 0
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 17:51



Croix-Guillaume-_DSC9551.JPG

 

 

Je revisite aujourd'hui l'intéressant site archéologique de la Croix Guillaume, situé entre Abreschviller et Saint Quirin.

Le site est accessible en voiture (5 mn de marche), ou bien à pied (3/4 d'heure de St-Quirin et d'Abreschviller, par le GR 5). les jeunes feuilles vert tendre, le ciel lourd de pluie, menaçant, donnent au lieu désert un charme et un mystère tout particulier... légèrement inquiétant.


Connu depuis 1911, le site archéologique de la Croix-Guillaume concentre sur un même plateau l'ensemble des fonctions d'un hameau (habitat, activités économiques, cultes et nécropole). Il illustre de manière remarquable l'occupation des hauteurs vosgiennes à l'époque gallo-romaine. (lire la suite)

 

 

 Croix-guillaume-_DSC9572.JPG

 

 

 


Croix guillaume DSC9554

Clic pour agrandir

 

 

 

Croix guillaume DSC9577Clic pour agrandir

 



Croix Guillaume DSC9594





Pas de parapluie, mais des bottes...


IMAGES-DIVERSES-3-2218-copie.jpg

Repost 0
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 09:56
Après  Sarrebourg, l'église Saint-Barthélémy
Suite (et fin) des d'articles sur Sarrebourg et la belle lumière de tempête



Sarrebourg Sarre Casino DSC 3175
Pas grand monde sur la passerelle...


Sarrebourg Sarre Cacino DSC 3199

Sarrebourg Sarre Casino DSC 3180
Photographies sans la moindre retouche, les saules avaient vraiment cette couleur jaune...


Sarrebourg Sarre Casino DSC 3185C'est ce sentier au bord de la Sarre, que j'aime emprunter,
quand je vais faire mes courses, à pieds, vers la grande surface locale.




Sarrebourg Sarre Casino DSC 3191Les  branches de saule, pourtant très flexibles et résistantes, jonchent le sol en raison des vents violents.




Repost 0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 08:25
Suite de Pleins feux sur le Casino à Sarrebourg

Poursuivons la série sur Sarrebourg.

En savoir plus sur la ville de Sarrebourg, histoire etc. ICI

Et ICI.


Sarrebourg-Eglise-Saint-Barthelemy-DSC_3158-.jpg



Sarrebourg-Eglise-Saint-Barthelemy-DSC_3160-.jpg



Sarrebourg-Eglise-Saint-Barthelemy-DSC_3161.JPG


Repost 0
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 19:34
Suite de Belle lumière sur l'école Pons Saravi à Sarrebourg

Toujours cette belle lumière, du dimanche 28 février, jour de tempête.
le Casino, Quai Lebrun, avec en avant-plan, la Sarre.
Les deux clochers en arrière plan : l'église Saint Barthélémy.

Sarrebourg-Casino2-DSC_3169.JPG


Sarrebourg Casino DSC 3218 (2)



Sarrebourg Casino DSC 3226


Sarrebourg Casino DSC 3229


Sarrebourg Casino quai Lebrun DSC 3167


Sarrebourg Casino quai Lebrun DSC 3214
Repost 0
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 09:31
Suite de Lumière intense sur la chapelle des Cordeliers à Sarrebourg,
Allée des Aulnes.
Toujours cette lumière de tempête...

clic sur l'image pour la voir en plus grand

Sarrebourg-ecole-Pons-Saravi2-DSC_3195.JPG


Sarrebourg-ecole-Pons-Saravi-DSC_3196.JPG



Sarrebourg-ecole-Pons-Saravi-DSC_3201.JPG




Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 19:56

Suite de Une lumière d'apocalypse sur la ville de Sarrebourg


Je viens de regarder les informations...

Pas de la lumière, mais des images d'apocalypse.

Après la catastrophe du Chili (700 morts),

En France, la tempête, hier soir et aujourd'hui, aurait fait une cinquantaine de victimes, dévasté des centaines de maisons... Deux départements sont frappés, la Vendée (vidéo ICI), La Charente Maritime...

Ayons une pensée pour les victimes de cette catastrophe naturelle.



 

Sarrebourg-Chap-des-Cordeliers-DSC_3162.JPG

La Chapelle des cordeliers : Datant du XIIIème siècle, elle fut reconstruite au XVIIème siècle.

Sa façade ouest est éclairée par un gigantesque vitrail de Marc Chagall « La Paix », datant de 1976. Haut de 12 m et large de 7.50 m, il constitue le plus grand des vitraux réalisés par l'artiste.

Les 13000 pièces de verre qui le composent pèsent 900 kg.


Depuis 1994, la Chapelle accueille la tapisserie "La Paix", transposition du vitrail offert par Chagall aux Nations-Unies à New York et dont Yvette Cauquil-Prince est le maître-d'oeuvre-interprète. Dimensions : 6,40 m de base sur 4,70 m de haut.

Renseignements : Office du tourisme

 


Repost 0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 11:14

Une lumière de tempête; avec un vent violent qui pousse les nuages sans ménagement, laissant filtrer à intervalles réguliers une lumière phénoménale...

Première image d'une série, que je suis allée récolter pour vous, au péril de ma vie(presque).


L'hôtel de ville.

Sarrebourg DSC 3153




Sarrebourg DSC 3233



Sarrebourg DSC 3237
 La suite sera dans le même genre, vous allez vous régaler.


Repost 0
24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 13:53
Sarrebourg lum noel

Sarrebourg, hier, 23-12-2009, la Grand Rue photographiée à l'iphone, à l'occasion de quelques petites courses.

Photos légèrement retravaillée façon "peinture"


Ces photos me font penser à un  tableau de Van Gogh (voir fin de l'article).




Sarrebourg IMG 0383 - Copie




Heureux Noël à tous et à toutes !





Van Gogh terr cafeVincent Van Gogh, terrasse de café

Repost 0

Photographies, récits...

 

Rechercher

Commander le livre

Cliquez sur l'image

Traduire

Articles Récents

  • Tout sur l'auteure du blog
    Autoportrait Vous pouvez m'écrire à cette adresse : alice.wild@laposte.net Le livre : " Mes mille maisons des Vosges " Livre d'or Martine Schnoering et quelques photos de terrain Tous mes (auto)portraits ICI Profil blogueur Matériel photo Publications...
  • Martine Schnoering, autoportraits de vadrouilles
    Portraits au cours de vadrouilles photographiques dans les Vosges, le Jura, la Lozère. Autoportraits fait à l'aide de l'Iphone et quelquefois portraits réalisés par des amis. Pour les 5 dernières, photographies : Patrick Ozanne
  • Mes mille maisons des Vosges, le livre
    Prix ce cet ouvrage : 26 euros (20 euros et 6 euros de frais d'expédition), Je vous envoie ce livre après réception d'un chèque à mon adresse personnelle. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : alice.wild@laposte.net Résumé du livre : " Sans...
  • Livre d'or 2014
    Je publie ici tous les commentaires, beaux, drôles et autres... qui arrivent dans ma messagerie et n'apparaissent pas dans les commentaires des articles. Grâce à des liens sous chaque page, vous pourrez lire les livres d'or 2013-2012-2011-2008 Si vous...
  • livre d'or 2013
    Précédent : Livre d'or 2014 Islande, automne 2013 27/08/2013 Claude : http://j-aime-l-eft.jimdo.com/ A propos de l'article : Commentaire sur Sylvain Tesson, de la condition de la femme dans le monde Waa, quel article ! Je reviendrai souvent sur ton site,...
  • Livre d'or 2012
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2013-8859634.html 29-12-2012 de NORBERT bonjour mart j'ai découvert votre blog par hasard et depuis quelques mois je suis vos péripéties avec grand plaisir .depuis mes colonies de vacances dans...
  • livre d'or 2011 *
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2012-8859633.html 15-12-2011 Votre blog en général BALDO Agnès Bonjour j'ai découvert votre site il y a très peu de temps et je me suis donc inscrite à votre news letter dès que possible. j'y...
  • livre d'or 2010
    Précédent : Livre d'or 2009 .23/12/10 16:32 JE VOUS SOUHAITE DE BONNES FETES DE NOEL JE VOUS REMERCIE POUR VOS MERVEILLEUX REPORTAGES SUR LA FLORE ET LA FAUNE DE NOTRE REGION....C EST AVEC GRAND PLAISIR QUE JE REGARDE CES BELLES PHOTOS....MERCI ENCORE...
  • Livre d'or 2009
    Précédent : Refuge Hinterbockloch, Grand Ventron 16 novembre 2009 Bonjour !!!Nadine ROCHELBonjour Martine,Je pense que vous êtes la femme qui va me permettre de m'évader, de rêver et certainement de me conforter dans cette envie indescriptible de se lier...
  • Livre d'or 2008
    C'est la première page du livre d'Or du Site Vosges-Passion 30/12/2008 18:52 donne le bonjour à ton pereremysalut michel , ton fils à un super site Hervé dit la MASCOTTE 26/12/2008 12:35 Bonjour, cherche infos sur les abris des vosgesmikaël verspuyBonjour...