Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 17:27

Dans la Haute vallée de la Bruche, "La construction de l'église St Michel de Wisches a débuté en 1742, sous le règne de Louis XV et a été achevée en 1828, en remplacement de la Chapelle du cimetière devenue trop petite. A noter que la plupart des églises de la vallée de la Bruche ont été édifiées à cette époque." source

IMAGES-DIVERSES-6-4751.jpg

J'ai été très impressionnée par la peinture de Saint Michel terrassant " le dragon ", d'une très grande dimension, qui figure dans le choeur de cette église...

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE-4110-MONTAGEjpg.jpg

 

" Fresque dédiée à Saint Michel terrassant le démon: Ce tableau a été peint au courant du 1er quart du 20e siècle. Son auteur est fort probablement le professeur à l'Ecole municipale des Arts décoratifs de Strasbourg, Carl Jordan (1863-ap. 1918). Il fut l'un des rares artistes régionaux à avoir été influencé par le mouvement symboliste. Son oeuvre comprend principalement des scènes historiques, genre dans lequel il était spécialisé. L'iconographie de ce tableau est singulière car, elle présente le saint sous des traits androgynes tuant non pas un dragon mais, une sorte de diable hybride, possédant des ailes de chauve-souris et une tête de Gorgone. 

Saint Michel est considéré comme vainqueur du dragon satanique de l'Apocalypse.
Au Moyen-Âge, il était figuré pesant les âmes des morts car on pensait qu'il avait le pouvoir de les juger.
C'est probablement en Phrygie que naquit le culte de Saint Michel, région où il était considéré plus particulièrement comme le protecteur des malades."  Source

 

Détails :

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE-4140.jpg

 

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE-4138.jpg

Le dragon à la tête de Gorgone (Méduse) et aux yeux bleus a une expression saisissante !

 

Comme il me faisait peur ce tableau, quand j'étais petite !
Assise sur les bancs du premier rang, sous la surveillance de soeur Aimée et de soeur Egide, je n'étais pas vraiment à l'écoute du sermon du curé Piguenet. Devant moi, ce tableau captait toute mon attention et s'imposait à mes yeux d'enfant comme une image de terreur, matérialisant les portes de l'enfer. Tout au long de la messe, je ne voyais que lui. J'étais hypnotisée par le regard vide et terrifiant de ce démon ailé terrassé par St Michel et surtout par ce trou béant d'où sortaient ces flammes maléfiques. Mon regard d'enfant tremblait à en imaginer les profondeurs. Brrr, j'en frémis encore... Sylviedalsace

 

 

J'ai trouvé autre peinture de Saint Michel terrassant le dragon, dans la chappelle Saint Michel à Saint Jean-Les Saverne, avec le commentaire suivant : " Dans la chapelle, un beau tableau de saint Michel terrassant le dragon. Il le maîtrise, il ne le tue point. C'est le principe de la maîtrise des énergies. "

 

Saint-Michle-terrassant-.-chapelle-mont-Saint-Michel.jpg

 

Tous les articles sur Donon Haute Bruche

 

Notamment : La Haute Bruche, vidéo, par Itineris

 

 

 

Repost 0
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 06:40

Le week-end dernier (22 avril), je rentrais du Jura, où le temps avait été exécrable durant une semaine.

En fin d'après-midi, alors que j'étais sur la voie rapide (au niveau de Sainte Marguerite), le ciel et la lumière ont commencé à devenir incroyablement fantastiques ! Impossible de s'arrêter pour faire un ou deux clichés, quelle déveine !

J'arrive au niveau de l'aire des Trois Fauteuils. Sauvée ? Voici les quelques images que j'ai tout de même réussi à faire, en coinçant inconfortablement mon téléobjectif à travers un grillage... Et alors que je prenais mon dîner, un arc-en-ciel inouï m'a obligée à courir à nouveau, pour tenter de m'en emparer !

Clic sur les images pour les agrandir.



DSC1060

 

 

DSC1062

 

 

DSC1079

 

 

DSC1081

 

 

 

Repost 0
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 07:06

 

Suite de Dans les brumes bleues du Climont. (Elevation, Charles Baudelaire)

 

Je suis passée plusieurs fois dans ce site de rêve...

 

 

 

DSC6358

 

 

Voici quelques vues de ce village préservé, "du bout du monde".

Pas de lignes à haute tension dans le paysage,

Pas d'autoroutes,

Pas d'éoliennes...

Pour combien de temps ?

 

 

LA-GRANDE-FOSSE-CLIMONT-VOYEMONT 8196

 

 

LA-GRANDE-FOSSE-CLIMONT-VOYEMONT 8190

 

 

 

LA-GRANDE-FOSSE-CLIMONT-VOYEMONT 8203

 

 

_DSC6209.JPG

C'est déjà le printemps ?

Une mésange bleue.

 

 

DSC6370-copie-1

 

DSC6365-copie-1

 

 

 

LA-GRANDE-FOSSE-CLIMONT-VOYEMONT 8283

 

 

 

 

Climont et Voyemont, la Grande Fosse sous la neige

 

 

LA-GRANDE-FOSSE-CLIMONT-VOYEMONT 8293

Et un âne solitaire...

 

 

 

 

 

 


Repost 0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 21:34

Vous allez, dans le prochain article, découvrir avec moi un village idéal de la Haute Vallée de la Bruche : La Grande Fosse. Je vous y emmènerai doucement, en contemplant au passage, quelques beaux paysages de brumes...

Aujourd'hui, Baudelaire m'accompagne.

 


 

 

DSC6346


 

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,

 

 

DSC6323

 

 

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

 

  DSC6326

 

 

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides ;
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

 


DSC6139



Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'élancer vers les champs lumineux et sereins ;

 


DSC6328

   


Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes !

 
Charles Baudelaire

 

DSC6338

Le Climont



Située en Alsace, au sud-ouest du Champ du Feu, cette gigantesque balise gréseuse culminant à 965 mètres d'altitude est reconnaissable de loin à sa forme trapézoïdale. Cette butte isolée en forme de tumulus a longtemps constitué une borne repère au sud de la voie rectiligne des Saulniers, à l'instar du massif orienté de l'Ormont.


 

 


Suite : Dans l'ombre du Climont, brume et neige sur La Grande Fosse

 





  
 

Repost 0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 09:09

Un arbre, une pierre, un banc. De douces  montagnes (le Mont Saint Jean, la Fraize,  le Thon...). Le ciel, le calme (quand les motos et les quads sont au repos...)

 

Dans la Haute vallée de la Bruche, il est un lieu que j'aime entre tous, pour son altitude : 699 m, la magnifique vue panoramique : le Col de la Perheux.

 

Comment imaginer, que dans les temps anciens, ce fut un lieu de justice et de supplices ?

Lire ci-dessous.

 

Randonneurs, ce lien vous donnera de belles idées.

 

 

_DSC6678.JPG

 

 

_DSC6680.JPG

Au début du XVIe siècle, un tribunal présidé par le meyger réunissait la justice villageoise à Waldersbach afin d’y juger les affaires courantes. Le tribunal se composait de six à sept échevins auxquels s'ajoutaient trois autres de Saint-Blaise et Blancherupt. Le meyger de Saint-Blaise apparaissait vêtu moitié de rouge, moitié de blanc. Si un criminel était saisi, il était remis au seigneur qui l'enfermait au château de Guirbaden avant de le juger, de l'exécuter et de l'exposer sur la roue sur le lieu de justice au col de la Perheux.

 

Dès 1613 est mentionné le cas de Anne, l'épouse de Steffen d'en Haut (Steffen von der Höhe) de Neuviller, qui est brûlée pour sorcellerie. Puis de 1620 jusque vers 1630 furent condamnés et brûlées au lieu de justice du Col de la Perheux plus de 50 personnes originaires de tous les villages du Ban de la Roche pour "crime" de sorcellerie.

 

C'est à ce charmant carrefour de routes qu'on brûla sorciers et sorcières au début du XVIIe siècle. Sara Banzet, à la date du 15 octobre 1767 raconte dans son Journal, qu'elle fut "bouleversée et malade", suite à l'exécution de François Staller, "roué sur la Perheux, pour avoir tué d'un coup de fusil Didier Nussbaum et fait plusieurs crimes énormes." La dernière exécution, eut lieu en 1786.

source

 

 

 

 

Repost 0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 08:27

 

Suite de : La Bruche, une rivière, suite. Un poème, une vidéo...
 

 

 

 

Paysages de la Haute Vallée de la Bruche
Denis Betsch Marie-Thérèse Fischer

Petites Vagues Editions

 

paysages-hv-brucheJPG.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légendes du pays de la petite Bruche
Marie-T. Fischer, Denis Betsch

Petites Vagues Editions

 

Legendes-Bruche.JPG

 

 

 

 

Brèves Rencontres

Raymond Roth

 

Karl Schillinger - 1983

 


Brèves rencontres

 

 

 

 

 

 

La Bruche, Ses Derniers Reflets Naturels

Raymond Roth
Les Petites Vagues Editions - 01/11/2002

 

 

Voir également

 


La-Bruche-reflets-naturels.JPG

 

 

 

 

 

 

Alsace Nature en Péril : crépuscule sur la Bruche 

Raymond Roth

Petites Vagues Editions -  2008

 

Alsace--nature-en-peril.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Ried de la Bruche, ce Paradis perdu 

Raymond Roth

Istra - 1980

  P1018013.jpg

 

P1018018.jpg

 

clic sur l'image ci-dessous pour l'agrandir

 

P1018019.jpg

(image indisponible)

 

Repost 0
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 15:02

 

 

 

Suite de A la découverte d'une rivière, la Bruche.

 

Je n'étais pas très contente du texte au " parfum Wiki " un peu trop prononcé.

Je voudrais rendre un autre hommage à la rivière.

 

La-bruche-a-la-Broque-DSC_5135.jpg

La Bruche à La Broque

 

Alors j'ai essayé d'écrire un poème...

 

La rivière

 

L’eau de la source,
Promise à la mer,
Au fil des jours,

Devient rivière.


Paresseuse,  impétueuse,
Chaque jour,
Avec amour,

Elle dessine son lit,

Cherche son aise,

Dans de douces plaines,
Etroites vallées ou abruptes falaises.

Toujours fugueuse,
Sinueuse,

Ignorant superbement la ligne droite,
Elle chante, gronde ou murmure,
Au fil des saisons,
Et comme le temps,
Coule, passe, inexorablement.

Dans ses grands bras fluides
Aux muscles verts,

Vivent de mystérieuses créatures

Que nous croyons muettes :
Plancton, limnées, couleuvres,
Phryganes, éphémères ou libellules
Poissons scintillants…
Merveilles de la nature.


Dans l’air humide de ses berges fleuries,
Où poussent le saule et l’aulne,
Bergeronnettes,  cincles ou martin pêcheurs,
Hérons ou rossignols,
Dessinent des éclairs jaunes, bleus,
Gris ou blancs
Et avec eux,
La rivière chante et danse.

 

MS - 23-01-20112

 


 

rivière

Source de l'illustration (pdf)

 

 

 


 

Cette  vidéo récente que je viens de mettre en ligne, illlustre un torrent de montagne, qui se jette dans la Bruche. Ce qui m'a plu dans ce torrent, c'est qu'on aurait vraiment cru, à un certain endroit, entendre des voix, des murmures de conversations. Mais que crains que cet enregistrement à l'Iphone n'en rende pas très bien compte ?


« L'eau parle sans cesse et jamais ne se répète.  »

 Octavio Paz

 

 

 

 

 

Suite : Livres à lire, sur le thème de la Bruche, rivière et vallée

 

 

 



 

 

Repost 0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 17:01

La Bruche est une rivière née dans les Vosges, au pied du Climont, à 690 m d'altitude. Elle conflue avec l'Ill à la lisière de Strasbourg, à 135 m d'altitude et c'est un sous-affluent du Rhin.

 

Rapide en amont de Schirmeck, sa pente s'amoindrit ensuite, pour devenir infime et paresseuse de Mutzig à Strasbourg. La rivière traverse le sud-ouest du département du Bas-Rhin sur 76,8 km, d'abord en direction sud-nord, puis en s'infléchissant vers l'est. Sa vallée supérieure, en amont d'Urmatt, est nettement dessinée, à la lisière des Vosges cristallines et gréseuses. La vallée moyenne, jusqu'à Mutzig, se révèle de topographie plus confuse. La basse vallée aux limites mal définies, avec des chenaux secondaires abandonnés et une vaste zone d'inondation, se confond avec la plaine : c'est là, notamment, que s'étend l'aéroport de Strasbourg-Entzheim.


De toutes les affluents de l'Ill, la Bruche semble le plus constant dans son débit, mais elle connaît cependant de nettes variations de débit et des crues (les débits les plus importants sont généralement enregistrés en février).

 

L'origine du nom Bruche est sans doute d'origine gallo-romaine plutôt que germanique comme on le présente habituellement. On trouve sa forme latinisée dans Bruxua ou Bruscua. Cette dénomination se traduit par Breusch en allemand moderne, et par Brischdahl en dialecte alsacien. Source

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE-3249.jpg

La bruche, viaduc près de Fouday

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE-3257.jpg

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE-3259.jpg

 

 

 


DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE 8167

La bruche près de Saulxures

 

DSC6319

 

 

 

DSC6076

 

 

 

 

DSC6081

 

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE 9321

 

 

 

DSC6100

 

Lumière hivernale sur la forêt toute proche.


Repost 0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 14:50

 

Petite vadrouille dans les parages du col du Hantz, près de Saulxures.

Soudaine giboulée de neige au col.

Découverte de la Ferme cachée,

Ambiances forestières semée de blocs,

Petit torrent qui chante,

Trouvaille sur une souche, évoquant quelque rituel magique...

 

 

 

IMAGES-DIVERSES-5 8256

 

 

IMAGES-DIVERSES-5 8258

 

 

IMAGES-DIVERSES-5 8260

 

 

IMAGES-DIVERSES-5 9419

" La ferme cachée " porte bien son nom...

 

IMAGES-DIVERSES-5 9421

 

 

IMAGES-DIVERSES-5 9423

 

IMAGES-DIVERSES-5 8245

 

... le printemps n'est si loin que cela...

 

 

IMAGES-DIVERSES-5 9424

 

 

 

IMAGES-DIVERSES-5 9425

 

Insolite... Sur cette souche, au fond de l'image à gauche, je découvre une bougie, et au pied de cette bougie, une médaille cachée dans la mousse...

 

IMAGES-DIVERSES-5 8250

 

 

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 14:00

Comme je l'annonçais dans l'article  Bellefosse, dans l'ombre romantique et volcanique du Chateau de la Roche , le champ du feu est tout proche. J'ai attendu patiemment l'heure de feu pour saisir ces quelques belles ambiances forestières.

 

 

" Rien de tel que d'aller méditer sur le sommet d'une de ces montagnes ; rien de tel aussi que cet état de solitude délicieuse que confère leur élévation. La pratique des sommets dépouille l'esprit de toutes pensées superflues et négatives. Quelle jubilation j'éprouve en ces moments-là ! Impression dilatante de respirer l'âme de la planète dans la pureté de l'air qui me baigne. Profonde leçon de transparence  que me donne le ciel à portée de rêve. Tout est permis alors à l'inspiration. Et lorsque je m'allonge, la face tournée vers l'espace,  il me semble être porté par la main du monde et mon souffle bouscule de grands pans de ciel..."

Mario Mercier, Journal d'un chaman, L'ours des montagnes bleues

Page 64, Editions Robert Laffont 1995,  Editions Almora pour la présente édition, mars 2007



 

 

_DSC6444.JPG

 

 

 

Quand la forêt de neige et de glace s'embrase,

 

_DSC6454.JPG

 

 

 

 

_DSC6455.JPG

 

 

 

_DSC6463.JPG

 

 

 

Que les montagnes et les nuages prennent cette douce teinte gris perle...

 

 

 

_DSC6464.JPG

 

 

 

_DSC6466.JPG

 

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE-8450.JPG

 

 

Le Champ du Feu est le point culminant du Bas-Rhin au Ban de la Roche, à 1 099 mètres.

En hiver, l'endroit est propice au ski de fond et au ski alpin.

En été, la station est idéale pour les randonnées pédestres ou à VTT.

Le Champ du Feu est l'un des hauts lieux de l'astronomie en Alsace et dans l'Est de la France. Les astronomes amateurs de la région le fréquentent toute l'année, dès que la météo le permet, hiver comme été.

Le Champ du Feu se caractérise par une végétation de pelouse alpine ainsi que de tourbières .

 

Le Champ du Feu, signalé dans les archives et par les populations s’exprimant en dialecte alsacien par Hochfeld, apparaît dans un contexte géographique inconnu aujourd’hui en 1534 : Petit et Grand Hauts champs (Cleynenn et Grosenn Hochveld).

L’hypothèse serait d’assimiler Champé (Champ Pé) à Champ do Fé (formulation dialectale vosgienne) = Champ du Feu. Cependant, on fera encore le rapprochement entre les sites antiques de réductions du fer et les appellations se terminant avec "Feu" signalées en Bourgogne. Le massif du Champ du Feu a fait l'objet de travaux d'exploitations minières et métallurgiques dès le Moyen Âge jusque dans la première moitié du XIXe siècle.

Source Wiki

 

Ci-dessous, un commentaire intéressant d'un internaute, (merci MarcO)

" Pour revenir à l'étymologie curieuse du Champ du feu, il faut préciser qu'il y a plusieurs hypothèses ! Lors de nos sorties botaniques sur le site, on nous a toujours dit que Feu provient du Fayard, le hêtre, qui se décline aussi sous plusieurs dénominations.

Voir l'étymologie de Fagus (nom latin du hêtre):

 

Bon... Champé, Feu, fer ou fayard, laissons nous envahir par les émotions ! "

 


 

 

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 07:52

Article précédent sur ce sujet : Bellefosse, le Château de la Roche

 

 

C'est par une claire journée ensoleillée de janvier 2012, que je suis retournée voir le château de la Roche.

Ce site sauvage et romantique m'attire beaucoup.

Il y a tout d'abord cette petite marche d'approche, sur un sentier en balcon dominant le petit village de Bellefosse. Le  Champ du Feu n'est pas loin.

...........

 

Ce site médiéval occupe à 820 m d’altitude un piton rocheux de dolérite comprimé ( une roche magmatique intermédiaire entre le gabbro et le basalte),  entre la série des granodiorites du massif du Champ du Feu (1100 m d’altitude) à la limite septentrionale des Vosges du nord.

 

Téléchargez la carte géologique du Champ du feu, auteur J-P Von Eller

 

Le rocher domine la vallée de la Chirgoutte au Ban de la Roche dans la vallée de la Bruche (Bas-Rhin). Il domine le village de Bellefosse depuis lequel on accède par un chemin médiéval.

Source, en savoir plus

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE 8415

 

Le Donon se cachait sous une mer de nuages ce jour-là, il n'était pas visible comme sur l'ancienne image ci-dessous, où il s'inscrit avec netteté sur la ligne d'horizon..

 

Bellefosse DSC 3845

 

 

Quittant le sentier, aimantée par l'ambiance du sous-bois peuplé de rocs titanesques, je me perds un peu...

Il est presque 11 heures, il fait très froid, le soleil qui se lève de l'autre côté de la montagne, commence timidement à se manifester.

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE 8390

 

 

Je finis par retrouver ma direction, pour tomber en fascination devant cet imposant pic, tout poudré de neige, qui signale le site du Château de la Roche. De frêles lumières d'or s'accrochent au sommet pointu du rocher.

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE 8394

 

 

Ci-dessous, le même rocher vu sous un angle un peu différent.

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE-8403B.JPG

 

Et voici l'imposant château, véritable tour de guet,

offrant une vue appréciable sur le massif du Donon.

On peine à imaginer le travail colossal qu'a du représenter la construction de cette édifice...

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE 8406

 

 

On trouve de la dolérite par exemple dans certains gisements affleurants dans le centre de la Bretagne et notamment près du village de Plussulien sur le site de Quelfennec qui est connu comme étant l'un des principaux sites de fabrication de hâches polies de la période Néolithique qui s'exportèrent dans tout l'ouest de la France.

Source

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE 8409

 

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE 8414

 

Une échelle assez raide permet d'accéder au sommet.

Il fait froid, mes gants de laine collent sur le métal...

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE 8429

 

 

 

Là-haut, un hêtre de cristal brodé de fleurs de glace, se cramponne à la vie.

Je déjeune en sa compagnie, le dos un peu chauffé par le soleil.

 

 

 

" Le soleil entre dans ma tête et s'ancre dans mon sang.

Je prends de plus en plus conscience de mon état de passant solitaire et heureux.

Je rêve avec respect sur cette étrange divinité qu'on appelle la Terre, à laquelle, un jour, je devrai abandonner la cosse vide de mon corps.

Cette route poudreuse, ce soleil, ce ciel qui résonne en moi de toute sa profondeur, ces nuages, ces montagnes d'où se dressent quelques épis de rocs, cette fleur écoutant mon passage... tout cela m'appartient, comme j'appartiens à leur présence."

 

Mario Mercier

Journal d'un chaman

L'ours des montagnes bleues

page 16

Editions Robert Laffont 1995

Editions Almora pour la présente édition, mars 2007

Récits

 

 

En savoir plus sur cette randonnée

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE 8438

 

 

Repost 0
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 12:37

 

Oui, je confirme, c'est une région moins courue que les hautes Vosges, sans doute, mais qui est magnifique !

J'aime "mon" pays du Donon...

 

 

Repost 0

Photographies, récits...

 

Rechercher

Commander le livre

Cliquez sur l'image

Traduire

Articles Récents

  • Tout sur l'auteure du blog
    Autoportrait Vous pouvez m'écrire à cette adresse : alice.wild@laposte.net Le livre : " Mes mille maisons des Vosges " Livre d'or Martine Schnoering et quelques photos de terrain Tous mes (auto)portraits ICI Profil blogueur Matériel photo Publications...
  • Martine Schnoering, autoportraits de vadrouilles
    Portraits au cours de vadrouilles photographiques dans les Vosges, le Jura, la Lozère. Autoportraits fait à l'aide de l'Iphone et quelquefois portraits réalisés par des amis. Pour les 5 dernières, photographies : Patrick Ozanne
  • Mes mille maisons des Vosges, le livre
    Prix ce cet ouvrage : 26 euros (20 euros et 6 euros de frais d'expédition), Je vous envoie ce livre après réception d'un chèque à mon adresse personnelle. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : alice.wild@laposte.net Résumé du livre : " Sans...
  • Livre d'or 2014
    Je publie ici tous les commentaires, beaux, drôles et autres... qui arrivent dans ma messagerie et n'apparaissent pas dans les commentaires des articles. Grâce à des liens sous chaque page, vous pourrez lire les livres d'or 2013-2012-2011-2008 Si vous...
  • livre d'or 2013
    Précédent : Livre d'or 2014 Islande, automne 2013 27/08/2013 Claude : http://j-aime-l-eft.jimdo.com/ A propos de l'article : Commentaire sur Sylvain Tesson, de la condition de la femme dans le monde Waa, quel article ! Je reviendrai souvent sur ton site,...
  • Livre d'or 2012
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2013-8859634.html 29-12-2012 de NORBERT bonjour mart j'ai découvert votre blog par hasard et depuis quelques mois je suis vos péripéties avec grand plaisir .depuis mes colonies de vacances dans...
  • livre d'or 2011 *
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2012-8859633.html 15-12-2011 Votre blog en général BALDO Agnès Bonjour j'ai découvert votre site il y a très peu de temps et je me suis donc inscrite à votre news letter dès que possible. j'y...
  • livre d'or 2010
    Précédent : Livre d'or 2009 .23/12/10 16:32 JE VOUS SOUHAITE DE BONNES FETES DE NOEL JE VOUS REMERCIE POUR VOS MERVEILLEUX REPORTAGES SUR LA FLORE ET LA FAUNE DE NOTRE REGION....C EST AVEC GRAND PLAISIR QUE JE REGARDE CES BELLES PHOTOS....MERCI ENCORE...
  • Livre d'or 2009
    Précédent : Refuge Hinterbockloch, Grand Ventron 16 novembre 2009 Bonjour !!!Nadine ROCHELBonjour Martine,Je pense que vous êtes la femme qui va me permettre de m'évader, de rêver et certainement de me conforter dans cette envie indescriptible de se lier...
  • Livre d'or 2008
    C'est la première page du livre d'Or du Site Vosges-Passion 30/12/2008 18:52 donne le bonjour à ton pereremysalut michel , ton fils à un super site Hervé dit la MASCOTTE 26/12/2008 12:35 Bonjour, cherche infos sur les abris des vosgesmikaël verspuyBonjour...