Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 15:44

551981_4633947047715_734773907_n.jpgForêt de hêtres au printemps

 

 « Comme le flot des mers ondulant vers les plages,
Ô bois, vous déroulez, pleins d'arôme et de nids,
Dans l'air splendide et bleu, vos houles de feuillages ;
Vous êtes toujours vieux et toujours rajeunis.

Le temps a respecté, rois aux longues années,
Vos grands fronts couronnés de lianes d'argent ;
Nul pied ne foulera vos feuilles non fanées :
Vous verrez passer l'homme et le monde changeant ».

LECONTE DE LISLE (1818-1894)

Extrait de « La Fontaine aux lianes 1847 »

Poèmes antiques, 1852.

 

 

Les forêts ont été un des premiers refuges de nos lointains ancêtres et notre conscience primitive ne l'a sans doute pas oublié. Pour les Celtes, elles furent lieux de culte ; on dit que les druides officiaient sous les arbres.

 

Loin des idées romantiques liées à ces rites, les forêts, dans notre imaginaire sont encore hantées de bêtes féroces ou de brigands tapis dans l’ombre, prêts à fondre sur nous… Mais les bois obscurs font frémir au même titre qu’ils fascinent et séduisent par leur beauté, leurs puissants parfums. Marcher dans l’ombre de la sylve, procure détente et paix. Suivre un sentier sous les frondaisons, c’est un peu retrouver son chemin intérieur,  « l’enfant intérieur » (1).  Celui-ci me suit toujours, ivre d’une enfance libre et verte, courant par monts et par bois, sa petite main nichée dans la pogne rude d’un grand-père bûcheron, taciturne et tendre. Peut-être ne lisait-il point de poésies, et que l’expression « mystère de la forêt » n’avait  guère de sens à ses yeux,  mais il m’apprit à aimer, à fréquenter les arbres, à ne point redouter les profondeurs forestières, où souvent je dormis seule.

 

Bois morts plus vivants que jamais, futaies frémissantes déroulant d’épaisses chevelures vertes ou rousses selon les saisons, vous conversez par le chant des oiseaux, les voix frémissantes d’indénombrables feuilles ébrouées par le vent. Vous êtes le temple sombre où s’expriment le lugubre brame du cerf, le hurlement du loup. L’aboiement rauque du chevreuil, dans les lumières crépusculaires,  surprend et inquiète, tout comme le grognement du sanglier, le cri de la hulotte.  En revanche, l’écureuil espiègle au glapissement comique ou le renard furtif aux yeux d’or séduisent d’emblée !   Plus discrets, le bousier obstiné et  l’invisible collembole grouillant dans l’humus ne se révèleront qu’aux plus observateurs…

 

Aller à la rencontre des forêts, écouter ce qu’elles ont à nous dire, dans leurs murmures, leurs gémissements et leurs soupirs, respirer leur souffle parfumé jusqu’à l’ivresse, caresser les troncs rugueux des arbres vénérables, leurs feuilles duveteuses ou craquantes, me semble la plus enivrante des missions. Ecrire. Devenir livre, feuille. Puis, doucement, tomber à terre, devenir terre, se taire… Et peut-être renaître, sous la forme d’une jeune pousse de hêtre à la verte collerette, coiffée d’un bonnet piquant ? Qui sait.

 

Martine Schnoering

Dijon, 27 septembre 2013

 

 

 

 (1) L'enfant intérieur est un concept de psychologie analytique créé par Carl Gustav Jung pour désigner la part enfantine ou infantile de l'adulte. Cette part étant liée au fonctionnement primaire, instinctif de l'enfant que chacun a été, il est possible d'y trouver de sa part d'Ombre, par exemple d'Anima pour l'homme, et Animus pour la femme. (Source )

 

 

Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 22:00

suite de Julia Butterfly Hill et le séquoia géant Luna

 

Je vous parlerai davantage prochainement du tilleul du Gommkopf, un arbre cher à mon coeur, que je me réjouissais de retrouver au cours d'une randonnée, tout récemment. Sa fine silhouette en forme de coeur, coiffe encore, à la manière d'une plume, un petit sommet tout rond dans la vallée de la Thur.

 

Hélas, quelle ne fut pas ma tristesse de constater que ce bel arbre, visible de très loin, signant l'identité du paysage, était mort. 

Un arbre qui meurt, c'est un coeur qui se fend.


Cela m'a amenée à revisiter un article sur Julia Butterfly Hill et le séquoia géant Luna

et de mettre en ligne ces quelques videos.

 

 

 

41771_web.ae.4.19.darylhannah.picaf.jpg

Source de l'image

 

 

 

 

 

TheTreewoman

http://youtu.be/pc4fmNNyZRI


 

 

 

 

Julia in the Storm

http://youtu.be/8tsvJ1XaXvo

 

Visiting Julia Butterfly Hill in her treehouse

http://youtu.be/C-sLTVsNv0U

 

 

 

 


Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 19:18

Suite de  Arbres : les plus vieux, les plus grands et les plus beaux du monde

 

Ils ne sont pas forcément célèbres ni répertoriés, mais je les ai admirés, aimés, photographiés.

 

Voir tout l'album ici, que j'enrichirai régulièrement, au fil de mes rencontres.

 

 

Cerisier Fenneviller DSC 8859

Cerisier, Fennevillers.

 

CHENE-A-GUILLOTIN-IMG_4688--10-.JPG

Brocéliande (forêt de Paimpont), chêne à Guillotin

 

 

 

DSC1339

Pin sylvestre.

 

Allez voir aussi : Julia Butterfly Hill et le séquoia géant Luna, videos

Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 19:01

 

Texte et photos extraits du blog : http://www.regardsurlemonde.fr

J'ai pu découvrir ces photographies fascinantes grâce à un ami de Facebook.

Je les consigne dans mon blog, pour vous en faire profiter et pour être certaine de les retrouver !

Cliquez sur le titre et admirez...

 

Les arbres les plus vieux du Monde

Les plus vieux arbres du Monde

Comment imaginer que des arbres puissent être vieux de plus de 10.000 ans ? Comment imaginer que ces arbres aient pris racine bien avant la construction des pyramides d’Egypte,  bien avant l’avènement de Sumer et de Babylone, bien avant que Jéricho, la première ville supposée au monde voit le jour ? Les arbres les plus vieux datent d’une époque se perdant dans la brume des âges, où les premières peuplades humaines balbutiaient l’apprentissage de l’agriculture. Incroyable stoïcisme du vivant végétal face à l’agitation des hommes.

 

 

 

Les arbres les plus grands du Monde

Les arbres les plus grands du Monde

 

 

 

 

 

 

Avec ces arbres gigantesques en taille ou en circonférence, la nature nous livre ici quelques unes de ces merveilles les plus admirables. Je vous propose donc de partir à la rencontre de ces géants, enfants de de Gaïa.

 A noter que ces arbres ne sont pas nécessairement les arbres les plus vieux du Monde.

 

 

 

Les arbres les plus beaux du Monde

les_plus_beaux_arbres_du_monde_hetre_de_ponthus_mini

 

 

 

 

 

 

Sélection des arbres les plus beaux du Monde. Il s’agit bien sûr d’une approche complètement subjective et personnelle où la qualité de la photo joue autant que la beauté de l’arbre photographié.

 

      Suite :  Arbres remarquables, début d'une collection personnelle

 

Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 08:26

CHENE-A-GUILLOTIN-IMG_4688--13-.jpg

Un arbre vénérable, inimaginablement vieux et tellement magnifique !

Ce géant millénaire attire le respect et l'admiration de ses nombreux visiteurs, qui le caressent, ébahis !

Voir toutes les photographies ICI

 

 

 

 

 

Cet antique chêne est creux, on pouvait y pénétrer il n'y a pas si longtemps  parait-il. Mais l'écorce, incroyablement épaisse, continue de croître et cela ne serait plus possible actuellement . De toutes façons, une barrière l'interdit, et c'est mieux ainsi.
On pourrait critiquer l'aménagement qui l'entoure, qui gâte son côté "sauvage", mais il est nécessaire à sa protection et évite l'incessant piétinement des racines par les visiteurs.

 

CHENE-A-GUILLOTIN-IMG_4688--9-.JPG

 

Remarquable par ses dimensions (9m60 de circonférence), ce chêne pédonculé est le plus spectaculaire des gros arbres de la forêt de Paimpont. On dit qu’il aurait mille ans... Son nom lui vient de l’Abbé Guillotin, un prêtre réfractaire qui à la fin du XVIIIe siècle, aurait trouvé refuge en son sein. L’ancêtre est creux depuis des siècles. Et malgré cette blessure, il ne fût pas abattu. Peut-être y a-t-on rendu la justice, payé ses impôts ou célébré quelque culte ? Source


CHENE-A-GUILLOTIN-IMG_4688--1-.jpg

 

 

 


Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 16:12

 

 

 

Suite de Drame forestier ordinaire

 

 

_DSC1791b.JPG

 

 

 

DSC1885

 

 

 

DSC1802

 

 

 

 

DSC1804

 

 

 

DSC1790b

 

 

Les autres articles sur les pins :

 

Pins sylvestres, écorces, bourgeons,propriétés...

(et suivants)

Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 14:57

Le pin sylvestre (pinus sylvestris) est un très bel arbre, qui peut atteindre 25 à 45 m de haut. Il peut atteindre l’âge de 600 ans. Son  tronc est droit , élancé. L’écorce, crevassée, écailleuse, est de couleur rougeâtre.


Les randonnées dans les Vosges du nord ou le Palatinat,  permettent d'observer aisément ces beaux arbre. Parfois, sur les plate-formes arides, ils prennent l'aspect pittoresque de bonzaïs.

 

Mais le plus souvent, ce sont de robustes géants. En voici quelques-uns,  rencontrés sur mes sentiers.

J'aime leur façon de fréquenter leurs voisins les rochers !

 

 

_DSC1237.JPG

 

 

_DSC1238B.JPG

Pin sylvestre et rocher, Saint Jean-Saverne

 

 

_DSC1259.JPG

Pin sylvestre et barre rocheuse, Saint Jean-Saverne

 

 

_DSC1354.JPG

Mon ami le pin sylvestre

 

 

 

 

ARBRES-ECORCES-0263.JPG

Col de Saverne, pin sylvestre au tronc enroulé

 

 


ARBRES-ECORCES-8013.JPG
Pin sylvestre, écorces


ARBRES-ECORCES-8015.JPG

ARBRES-ECORCES-8026.JPG
Pin double, près des Trois Bacs, Saint-Louis

J'ai appris tout récemment que l'on pouvait récolter des bourgeons de cet arbre. (attention, les bourgeons de pin sont souvent improprement appelés bourgeons de « sapin », avec lesquels il ne faut pas les confondre), pour faire des infusions, Les bourgeons de pin contiennent essentiellement des résines, et une essence riche en pinène qui lui donne ses puissantes propriétés : antiseptiques, décongestionnantes, pectorales et béchiques qui fluidifient les sécrétions bronchiques, facilitant ainsi leur expectoration. Il concentre en lui tout l’oxygène et les vertus de la forêt, à commencer par son parfum ! source

_DSC1430.JPG
Récolte de bourgeons de pin sylvestre, MAI 2012 

Prenez un bain de forêt 
" En usage externe, les petites branches et aiguilles de pin sont utilisées après infusion dans des bains qui stimulent la peau et la circulation sanguine et la diurèse favorisant ainsi l’état général avec un effet relaxant. Vous trouverez de nombreuses préparations pour le bain dégageant ces sublimes odeurs de pin très énergisantes. Utiles pour les voies respiratoires encombrées, la fatigue, les rhumatismes et douleurs musculaires. En balnéothérapie, son huile essentielle est également très utilisée pour revitaliser et fortifier. Le pin a un effet stimulant, antimicrobien, antirhumatismal et tonique". source

Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 06:54

 

C'est en pleine exubérance printanière, que je choisis de vous parler d'une belle journée ensoleillée de janvier 2012, où j'ai eu le plaisir de faire cette belle randonnée, de 6 km, le circuit des Gouttes, à Saint-Jean-d'Ormont.
Saint-Jean-d'Ormont. est un très joli village de fond de vallée, à 411 mètres d'altitude, surplombé par l'Ormont, montagne qui culmine à 901 mètres. Saint Jean d'Ormont s'enorgueillit de son église à clocher à bulbe du VIIIème siècle, entourée de son cimetière civil et militaire (voir article suivant). Le circuit des Gouttes, permet de parcourir agréablement  une montagne, dans le chant de nombreux ruisseaux et fontaines.

SAINT JEAN D'ORMONT 8297

 

 

 

 

SAINT JEAN D'ORMONT 8305

 

 

SAINT JEAN D'ORMONT 8306

 

SAINT JEAN D'ORMONT 8310

 

Les trois vénérables géants :

Hêtre, érable, orme 

      

Orme de montagne de 150 ans

 

orme-DSC_8312.jpg

 

 

SAINT JEAN D'ORMONT 8314

 

 

Agé de 150 ans, ce hêtre est haut de 41 mètres et son diamètre atteint 115 cm.

Son tronc à l'écorce lisse, s'est divisé pour se rejoindre plus haut, et former un oeil.

 

SAINT JEAN D'ORMONT 8316



 

      L'érable sycomore, est également âgé de 150 ans.

 

 

SAINT JEAN D'ORMONT 8317

 

 

 

 


 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite :  Saint-Jean-d'Ormont, 2/2, sentier des Gouttes, village, chapelle

 

 

 

DONON-HAUTE-VALLEE-BRUCHE-9438.JPG

 

 

Suite : Saint-Jean-d'Ormont, 2/2, sentier des Gouttes, village, chapelle  

 

 

Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 12:35

 

En allant à Pïerre Percée, de très bon matin...

Arrêt devant cet arbre, repéré la veille,

Une demi-heure d'attente et 56 photographies, Nikon D300 et D3S, pour immortaliser le lever de soleil sur cet arbre remarquable.

 

Quand ils prennent de l'âge, je trouve que les arbres ressemblent de plus en plus aux humains...

 

Cerisier Fenneviller DSC 8853

 

 

 

Cerisier Fenneviller DSC 8859

 

 

 

 

Cerisier-Fenneviller---DSC_8871.jpg

 

 

Cerisier Fenneviller DSC 8876

 

 

 

Cerisier Fenneviller DSC 8879

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet arbre me rappelle un peu ce vieux hêtre photographié au sommet du Rossberg...

 

Arbre remarquable Roosberg (réduite)

 

 


Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 10:38

Juste une belle silhouette dans la lumière du soir.

Il y a quelque chose qui me plait, là...

 

_TPS9813.jpg

Région Phalsbourg - janvier 2011

 

Le viel arbre mort

 

le vieil arbre mort au coeur de la montagne

précipite son corps

au-dessus de l'abime sans fond.

poli par le vent,

lavé par la pluie ,

dénudé par les tempêtes ,

il a traversé dix mille hiverts .

seule subsiste l'essence de l'arbre.

mème si nous l'attaquons à la hache,

nous n'en trouverons pas l'essence .

il est splendide.

pas de fleurs,pourtant,pas de feuilles,

pas de branches, pas d'écorce, pas de sève.

il est complètement sec, il a accumulé l'essence

de son expérience séculaire.

 

 

Kodo Sawaki


homelesskodo.jpg

 


Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 10:22

Suite de : J'ai retrouvé l'arbre à l'oeil...

 

 

 

Roosberg.jpg

Roosberg - avril 2006

 

Voici encore deux merveilles, des hêtres encore, que j'ai hâte de retrouver.

 

 

Martins-hetre-2006a.jpg

Trois Fours - Juin 2006

 

 

Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 16:51

" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours ! "

Extrait de :  Le lac  Alphonse de LAMARTINE   (1790-1869)

 

Suis-je à la recherche du temps perdu ? Il semblerait que "ma quête" actuelle, soit un intérêt croissant pour revisiter certains lieux que j'ai beaucoup aimés. Si les rochers, en principe, ne bougent pas, il n'en est pas de même pour les arbres. Retrouver certains arbres remarquables,  photographiés il y a bien des années, ce n'est pas toujours évident. Existent-ils encore ? Comment ont-ils évolué ?

Comme par hasard, il s'agit souvent de hêtres, ces arbres admirables qui nous interpellent, souvent, par leurs formes presque humaines...

 

A propos de hêtres, souvenez-vous, je vous en ai déjà raconté :

Retrouver un " hêtre lutin ", cinq ans après...

Il était une branche... Les hêtres du Kirchberg, de 2007 à 2010

 

 

ARBRES-REMARQUABLES-0509.JPG

 

Aujourd'hui, je vais vous parler de mon " hêtre à l'oeil ".

Je l'ai rencontré un jour d'automne de 2004, discrètement installé  sur une plateforme sauvage...

Le tronc spiralé, l'oeil, parfaitement dessiné qui semblait me regarder, m'avaient beaucoup charmée.

J'avais réalisé quelques clichés par une belle journée d'automne.

 

 

ARBRES-REMARQUABLES 0501

 

En 2004, je m'étais amusée à bricoler un oeil plus visible. Cette photo avait beaucoup plu, elle a même été publiée !

 

 

-5----Copie.jpg

 

Sept années plus tard, me voici  à sa recherche.

Une première approche de la plateforme où je l'avais vu ne donne rien, je ne le retrouve plus, hélas.

Et pourtant, ce lieu secret et retiré semble à peu près épargné par les tronçonneuses...

C'est bien dommage, car une lumière splendide aurait permis de belles photographies...

Dans mon souvenir, il était si petit, a-t-il disparu ?

 

Toujours pleine d'espoir, je suis retournée à sa recherche le week-end suivant, munie d'anciennes photographies dans mon Iphone. Quelques rochers précisant l'exacte configuration du terrain devraient me permettre, cette fois, de le localiser.

Quelle joie ! Le voici ! Oh il a grossi ! Il semblerait que, petit à petit, les deux branches vont finir par fusionner.

 

 

 

_TPS9806-copie-2.jpg

 

Le temps est gris et triste et je dois attendre patiemment qu'un furtif rayon de lumière me permettre une ou deux photographies qui auront un peu de relief... Il me reste à y retourner encore, au printemps, quand de jolies petites feuilles vertes s'épanouiront et que la lumière sera plus jolie encore.

 

 

_TPS9802-copie-1.jpg

 

 

Repost 0
Published by Mart - dans Arbres
commenter cet article

Photographies, récits...

 

Rechercher

Commander le livre

Cliquez sur l'image

Traduire

Articles Récents

  • Mes mille maisons des Vosges, le livre
    Prix ce cet ouvrage : 26 euros (20 euros et 6 euros de frais d'expédition), Je vous envoie ce livre après réception d'un chèque à mon adresse personnelle. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : martineschnoering@icloud.com Résumé du livre : "...
  • Livre d'or 2014
    Je publie ici tous les commentaires, beaux, drôles et autres... qui arrivent dans ma messagerie et n'apparaissent pas dans les commentaires des articles. Grâce à des liens sous chaque page, vous pourrez lire les livres d'or 2013-2012-2011-2008 Si vous...
  • livre d'or 2013
    Précédent : Livre d'or 2014 Islande, automne 2013 27/08/2013 Claude : http://j-aime-l-eft.jimdo.com/ A propos de l'article : Commentaire sur Sylvain Tesson, de la condition de la femme dans le monde Waa, quel article ! Je reviendrai souvent sur ton site,...
  • Livre d'or 2012
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2013-8859634.html 29-12-2012 de NORBERT bonjour mart j'ai découvert votre blog par hasard et depuis quelques mois je suis vos péripéties avec grand plaisir .depuis mes colonies de vacances dans...
  • livre d'or 2011 *
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2012-8859633.html 15-12-2011 Votre blog en général BALDO Agnès Bonjour j'ai découvert votre site il y a très peu de temps et je me suis donc inscrite à votre news letter dès que possible. j'y...
  • livre d'or 2010
    Précédent : Livre d'or 2009 .23/12/10 16:32 JE VOUS SOUHAITE DE BONNES FETES DE NOEL JE VOUS REMERCIE POUR VOS MERVEILLEUX REPORTAGES SUR LA FLORE ET LA FAUNE DE NOTRE REGION....C EST AVEC GRAND PLAISIR QUE JE REGARDE CES BELLES PHOTOS....MERCI ENCORE...
  • Livre d'or 2009
    Précédent : Refuge Hinterbockloch, Grand Ventron 16 novembre 2009 Bonjour !!!Nadine ROCHELBonjour Martine,Je pense que vous êtes la femme qui va me permettre de m'évader, de rêver et certainement de me conforter dans cette envie indescriptible de se lier...
  • Livre d'or 2008
    C'est la première page du livre d'Or du Site Vosges-Passion 30/12/2008 18:52 donne le bonjour à ton pereremysalut michel , ton fils à un super site Hervé dit la MASCOTTE 26/12/2008 12:35 Bonjour, cherche infos sur les abris des vosgesmikaël verspuyBonjour...
  • Le magazine Passion Vosges 2016, thème Mont Sainte Odile, est en kiosque
    Première de couverture, magazine Passion vosges 2016, thème randonnées autour du Mont Sainte Odile Cette année encore, j'ai eu le plaisir de contribuer à l'illustration de ce magazine. 31 circuits pédestres autour du Mont Saint Odile. Circuits téléchargeables...
  • Bibliographie pour un bon usage du plein air dans les Vosges
    Début de bibliographie, Pour une découverte de la nature des Vosges, sportive, naturaliste, méditative... ABBEY Edward - le gang de la clef à molette - Editions Gallmeister ABBEY Edward - Désert solitaire. Une saison dans le désert. ANDERSEN Hans Christian...