Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 06:57

IMAGES-DIVERSES-5-7870a.jpg 

 

 

Bien-être,  liberté,  auto-détermination…
Comme des acquis, des dus, des positions indiscutables et non-révisables, ces « besoins » sont ressentis et revendiqués, explicitement ou implicitement, par tout un chacun, dès lors qu’il se sent menacé ou envahi.
 
Mais voilà, toute vie sociale nécessite aussi des   conventions, des  accords, des ententes, des  points de vue négociés.  Il semble indispensable de fixer, ensemble,  des  règles  acceptables par les deux, sans quoi la vie risque fort de ressembler à un repli revendiqué, un égoïsme affirmé, une impossibilité totale de partage.
 
Parmi les moyens de préparer ces  règles communes, il y a  cette « méthode des strokes » dont les américains sont friands. Elle est utilisée dans «  L’analyse transactionnelle »
 
De quoi s’agit-il ?  L’idée est simple et s’appuie sur deux constats : 
- nous sommes tous des  êtres sociaux,
- nous avons tous besoin d’un minimum de contacts humains positifs.
 
Le «  stroke  » peut en effet se définir comme une « unité de contact humain » qui fonctionne un peu comme une «  unité de chaleur »
 
Délivrer un « stroke positif  », revient à élever un être dans sa dignité, son estime de soi.

On pourrait dire : lui donner de la chaleur. Cela peut être une parole gentille, un sourire, un bonjour, un baiser, une attention particulière, une écoute soutenue et intéressée, une discussion sereine.
 
On l’a compris, les « strokes » ont une intensité plus ou moins grande ; un simple bonjour a évidemment moins d’intensité qu’un baiser, par exemple.
 
Quant au « stroke négatif  » :  paroles désobligeantes, blessantes, critiques, propos intransigeants ou insultants, il est toujours destructeur.
En font partie les discussions trop « cérébrales  » où chacun défend ses idées comme une  propriété privée. C’est souvent le domaine du « fixisme »,  où le partage se réduit à une exigence  et souvent à une soumission à l’autorité, celle d’une personne, d’une habitude, d’un point de vue qu’on ne veut pas réviser.
 
En résumé :
Une relation équilibrée ou chacun se nourrit et s’élève, par et pour la différence de l’autre, est faite de  tolérance,  d’écoute, de  partages, bref, de « strokes positifs  ». Ce seront autant de signaux  que l’un envoie à l’autre,  avec un retour harmonieux sur le même mode, de l’échange, de la croissance, ou présent et avenir, baignent dans une lumière heureuse, bienveillante et sûre.

La construction d'une relation par « strokes » additionnés est une voie vers l'équilibre, la résolution des tensions, la douceur, bref, une certaine idée du bonheur !

 

 

DSC_0088.jpg

 

 

 « L'individu recherche un maximum de strokes positifs, qui créent une impression agréable. Mais le besoin de strokes est si important, qu'en l'absence de strokes positifs, l'individu recherche les strokes négatifs, qui créent une impression désagréable. Mieux vaut des strokes négatifs que pas de stroke du tout.

Le type de stroke reçu pendant l'enfance conditionne fortement le comportement affectif de l'individu. Pendant l'enfance, l'individu ne sait pas utiliser le jugement rationnel. Il n'a que le jugement de valeur pour guider son action, son comportement. Plus tard son comportement affectif sera tel qu'il recherchera inconsciemment les types de strokes qu'il a reçu dans son enfance.

Si l'enfant reçoit des strokes positifs inconditionnels, il se sent aimé et sait qu'en cas d'erreur une solution sera trouvée avec ses parents. Il sera affectivement équilibré.

Si l'enfant reçoit des strokes positifs conditionnels, il sait qu'il doit s'adapter aux règles des parents pour obtenir des strokes.

Si les règles sont claires (bien - mal), l'enfant se sent récompensé ou puni, seules ses performances comptent. Il sera affectivement solitaire car seules ses performances comptent.

Si les règles ne sont pas claires, l'enfant devient accommodant, il essaye par tous les moyens de se faire aimer. Il sera affectivement trop sensible aux autres.

Si les règles sont telles que l'enfant sent qu'il ne peut pas avoir un comportement honteux s'il veut garder l'amour de ses parents, il évitera toute attitude originale. Il sera affectivement terne.

Si l'enfant reçoit des strokes négatifs, c'est que ses parents ne s'intéressent à lui que s'il fait des choses interdites. L'enfant est malheureux, et sent qu'il doit rester malheureux pour obtenir des strokes. Il sera affectivement déséquilibré, vers la recherche d'impressions désagréables.»
 Source

Lire aussi :
http://www.selectionclic.com/couple-et-famille-vie-de-couple-les-cles-du-bonheur-1817/

 

 

      Suite :   " Quand on aime on a toujours vingt ans ! "

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Photographies, récits...

 

Rechercher

Commander le livre

Cliquez sur l'image

Traduire

Articles Récents

  • Tout sur l'auteure du blog
    Autoportrait Vous pouvez m'écrire à cette adresse : alice.wild@laposte.net Le livre : " Mes mille maisons des Vosges " Livre d'or Martine Schnoering et quelques photos de terrain Tous mes (auto)portraits ICI Profil blogueur Matériel photo Publications...
  • Martine Schnoering, autoportraits de vadrouilles
    Portraits au cours de vadrouilles photographiques dans les Vosges, le Jura, la Lozère. Autoportraits fait à l'aide de l'Iphone et quelquefois portraits réalisés par des amis. Pour les 5 dernières, photographies : Patrick Ozanne
  • Mes mille maisons des Vosges, le livre
    Prix ce cet ouvrage : 26 euros (20 euros et 6 euros de frais d'expédition), Je vous envoie ce livre après réception d'un chèque à mon adresse personnelle. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : alice.wild@laposte.net Résumé du livre : " Sans...
  • Livre d'or 2014
    Je publie ici tous les commentaires, beaux, drôles et autres... qui arrivent dans ma messagerie et n'apparaissent pas dans les commentaires des articles. Grâce à des liens sous chaque page, vous pourrez lire les livres d'or 2013-2012-2011-2008 Si vous...
  • livre d'or 2013
    Précédent : Livre d'or 2014 Islande, automne 2013 27/08/2013 Claude : http://j-aime-l-eft.jimdo.com/ A propos de l'article : Commentaire sur Sylvain Tesson, de la condition de la femme dans le monde Waa, quel article ! Je reviendrai souvent sur ton site,...
  • Livre d'or 2012
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2013-8859634.html 29-12-2012 de NORBERT bonjour mart j'ai découvert votre blog par hasard et depuis quelques mois je suis vos péripéties avec grand plaisir .depuis mes colonies de vacances dans...
  • livre d'or 2011 *
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2012-8859633.html 15-12-2011 Votre blog en général BALDO Agnès Bonjour j'ai découvert votre site il y a très peu de temps et je me suis donc inscrite à votre news letter dès que possible. j'y...
  • livre d'or 2010
    Précédent : Livre d'or 2009 .23/12/10 16:32 JE VOUS SOUHAITE DE BONNES FETES DE NOEL JE VOUS REMERCIE POUR VOS MERVEILLEUX REPORTAGES SUR LA FLORE ET LA FAUNE DE NOTRE REGION....C EST AVEC GRAND PLAISIR QUE JE REGARDE CES BELLES PHOTOS....MERCI ENCORE...
  • Livre d'or 2009
    Précédent : Refuge Hinterbockloch, Grand Ventron 16 novembre 2009 Bonjour !!!Nadine ROCHELBonjour Martine,Je pense que vous êtes la femme qui va me permettre de m'évader, de rêver et certainement de me conforter dans cette envie indescriptible de se lier...
  • Livre d'or 2008
    C'est la première page du livre d'Or du Site Vosges-Passion 30/12/2008 18:52 donne le bonjour à ton pereremysalut michel , ton fils à un super site Hervé dit la MASCOTTE 26/12/2008 12:35 Bonjour, cherche infos sur les abris des vosgesmikaël verspuyBonjour...