Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2007 3 18 /07 /juillet /2007 22:07


Suite de Les chalets de la Doller, rêves et refuges sous la pleine lune 1/2  

 


  FUSTES 0125


Dans ces maisons sauvages, on passe vraiment du cauchemar au rêve merveilleux, avec une facilité déconcertante ! Quelle lumière incroyable ce matin devant notre porte !


  FUSTES 0123

2 février 2007

Après nettoyage du chalet de la Petite Chaume et stockage d’un petit tas de bois pour les randonneurs qui viendront après nous, nous amorçons le retour vers le refuge Obere Bers, où nous passerons la nuit suivante. Il fait un temps merveilleux, un chaud soleil brille dans un ciel bleu cobalt, les oiseaux chantent, il semblerait que l’on soit en mars ! C’est vraiment incroyable, car l’année dernière, au même endroit, il y avait 1,50 mètres de neige !


FUSTES 0133Obere Bers

Quand nous arrivons en vue du refuge Obere Bers, en traînant quelques branches trouvées en chemin, nous apercevons un groupe de cinq ou six jeunes gens qui semblent gais et insouciants ! L’un deux se dirige vers moi et m’embrasse avec beaucoup de spontanéité ! Il est vêtu d’un jean trempé et de basquets non moins imbibées… La plupart de ces jeunes ont l’air fort mal équipés, vêtus de bric et de broc, ils ont des sacs à dos trop petits ou pendent des sacs poubelle noirs, brinquebalants, contenant les duvets… L’un d’eux dit avoir oublié le sien… Le jeune qui m’a embrassée dit « C’est bien les chalets, mais y sont où les cabinets ?», « C’est loin, l’autre chalet ? (la Petite Chaume), on aurait pu rester ici ! ». Heureusement, le chef donne le signal du départ et, après quelques propos fort aimables et salutations polies, la troupe s’ébranle joyeusement en direction de la Petite Chaume. La température baisse très vite, la nuit est proche, j’imagine les difficultés qui les attendent, dans les tâches difficiles de l’allumage du feu et des corvées de bois… Mais bon, l’amitié, ça réchauffe… Et puis, c’est comme ça qu’on apprend.



Obere-Bers11.JPG

« Chez nous », le fourneau, endommagé, fume affreusement, jusqu’à ce que, grâce au « système D » je trouve une solution, pour freiner le tirage trop important à l’aide de pierres. La prochaine fois, j’emporterai de l’aluminium, ce sera plus pratique.

Puis je fais d’agréables allées et venues à la source toute proche, en admirant le paysage qui se transforme doucement à la lumière du couchant. Après le repas du soir, comme la veille, nous rivalisons d'ingéniosité pour tenter de rendre compte de la magie de l’instant …

Obere-Bers14.JPG


 

C’est à qui réalisera le plus beau cliché ! Quel plaisir de courir ainsi dans l’air frais, sous la pleine lune, tout en sachant qu’il faudra attendre 28 jours pour retrouver de telles conditions… Et encore, peut-être qu’il y aura alors trop de neige, ou pas assez… Peut-être que des conditions aussi idylliques ne se présenteront plus jamais…
Mais la nuit ne sera guère paisible pour moi. Un cauchemar affreux viendra, là aussi, laisser dans mon esprit une trace indélébile... Il me semble important d'en consigner le récit tant j'ai l'intuition que ce rêve tient lieu d'avertissement, mais j'ignore de quel ordre... En voici le récit : J’évolue en compagnie de ma fille dans un paysage mi-urbain, mi-forestier, où je m’égare, dans la plus vive des angoisses… C’est un univers à la Lovecraft, noir, trouble, où je progresse péniblement dans un paysage apocalyptique, fait de marécages et de rocs, qu’il faut enjamber, escalader périlleusement… A un moment donné, nous franchissons une passerelle au-dessus d’une mare saumâtre, dans laquelle un cadavre gît, nu, à plat ventre, la tête coincée sous un gros rocher. C’est un homme robuste, à la peau blanche et gonflée, aux testicules énormes !  On dirait que c'est... Oh ! Non ! Personne ne semble se soucier de sa présence, j’en suis très désemparée...Puis je me vois soudain au volant d’une voiture, avec une passagère inconnue, et j’étouffe, ne vois plus clair, suis entravée de partout, prête à perdre le contrôle de mon véhicule… C’est épouvantable !
Le matin, je raconte, angoissée, ce rêve à mon co-équipier. Apparemment, ça ne lui fait ni chaud ni froid. Oublions tout cela, la journée est belle, debout, il faut maintenant rassembler tout le barda.

FUSTES 0140


 


C’est incroyable le temps qu’il faut pour  tout ranger, déjeuner, faire une petite toilette, aller à la source, balayer, ranger tout ce qui traîne, Je presse mon co-équipier en disant qu’à partir de 10 heures, nous risquons d’avoir de la visite ! A peine avons-nous terminé nos tâches que nous entendons des voix, un coup d’œil par la fenêtre nous permet d’apercevoir : une, deux, trois, non, dix, vingt personnes ou plus, qui arrivent et s’arrêtent devant le chalet ! Je les salue sur le pas de la porte en leur demandant si elles veulent entrer. L’une d’elles me dit que non, je pousse alors un énorme « ouf ! » et tout le monde éclate de rire ! A peine avons nous finalement tout rangé impeccablement, nous limitant à n’occuper qu’un quart de l’espace disponible, qu’un couple de randonneurs fait son apparition sur le pas de la porte, et demande gaiement la permission d’entrer, ce à quoi bien entendu, nous les encourageons vivement ! Nous venons de faire la cponnaissance de Martine et Didier, des normands, qui nous emboîterons le pas dans les mois suivants, pour de belles randonnées ou de vertigineux bivouacs...

Il fait 30 degrés devant la fuste ! Je n’en crois pas mon thermomètre ! Presque toute la neige a fondu  Après avoir un peu joué les lézards sur un banc, nous prenons nos cliques et nos claques à notre tour, récupérons les raquettes cachées sous le sapin et remontons la pente qui mène à la ferme auberge.

C’est alors que nous croisons une interminable file de randonneurs au look de retraités, tous superbement vêtus : c’est un véritable défilé de mode à la gloire des marques de sport que nous connaissons tous. Avec des vestes, pantalons, raquettes, guêtres, gants et bonnets jaunes, rouges, noirs et bleus « pétants », ils ont fière allure !  Nous nous saluons joyeusement, ils vont à la Petite Chaume. Histoire de dire quelque chose de drôle, je leur annonce la température à Obere Bers, en criant à la cantonade : « Vous pourrez vous faire bronzer ! Vous avez apporté votre maillot de bain ? »

Hilarité générale ! J’imagine que leurs raquettes vont tout à coup être trop lourdes…

Suite : Forêt de brume à la Petite Chaume, " boire aux eaux pures " (M.Mercier)1/2






 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mart - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Céline 26/02/2012 11:09


ton rêve fait froid dans le dos ! Tu penses qu'il a un rapport avec les cadavres retrouvés dans les tonneaux ?

Mart 26/02/2012 13:52

Ça c'est une idée ! Je n'y avais pas songé. En fait, je pense qu'il s'agit d'une toute autre chose, j'ai eu la "révélation" peu de temps après, sous la forme d'une très mauvaise nouvelle... :-/
Bises du Haut Jura, où je suis en contemplation devant le lac d'Antre, à Villards d'Heria. Je te conseille ce site sauvage et mystérieux !
Plus avec ce lien :
http://eustache.over-blog.com/m/article-69704557.html

BDF 27/01/2012 06:01


Récit épique agrémenté de photos qui ne me sont pas inconnues. Bien sympa de ressortir ces souvenirs dans cet esprit des mille maisons qui, j'en suis certain, te revient régulièrement à
l'esprit.

Photographies, récits...

 

Rechercher

Commander le livre

Cliquez sur l'image

Traduire

Articles Récents

  • Tout sur l'auteure du blog
    Autoportrait Vous pouvez m'écrire à cette adresse : alice.wild@laposte.net Le livre : " Mes mille maisons des Vosges " Livre d'or Martine Schnoering et quelques photos de terrain Tous mes (auto)portraits ICI Profil blogueur Matériel photo Publications...
  • Martine Schnoering, autoportraits de vadrouilles
    Portraits au cours de vadrouilles photographiques dans les Vosges, le Jura, la Lozère. Autoportraits fait à l'aide de l'Iphone et quelquefois portraits réalisés par des amis. Pour les 5 dernières, photographies : Patrick Ozanne
  • Mes mille maisons des Vosges, le livre
    Prix ce cet ouvrage : 26 euros (20 euros et 6 euros de frais d'expédition), Je vous envoie ce livre après réception d'un chèque à mon adresse personnelle. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : alice.wild@laposte.net Résumé du livre : " Sans...
  • Livre d'or 2014
    Je publie ici tous les commentaires, beaux, drôles et autres... qui arrivent dans ma messagerie et n'apparaissent pas dans les commentaires des articles. Grâce à des liens sous chaque page, vous pourrez lire les livres d'or 2013-2012-2011-2008 Si vous...
  • livre d'or 2013
    Précédent : Livre d'or 2014 Islande, automne 2013 27/08/2013 Claude : http://j-aime-l-eft.jimdo.com/ A propos de l'article : Commentaire sur Sylvain Tesson, de la condition de la femme dans le monde Waa, quel article ! Je reviendrai souvent sur ton site,...
  • Livre d'or 2012
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2013-8859634.html 29-12-2012 de NORBERT bonjour mart j'ai découvert votre blog par hasard et depuis quelques mois je suis vos péripéties avec grand plaisir .depuis mes colonies de vacances dans...
  • livre d'or 2011 *
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2012-8859633.html 15-12-2011 Votre blog en général BALDO Agnès Bonjour j'ai découvert votre site il y a très peu de temps et je me suis donc inscrite à votre news letter dès que possible. j'y...
  • livre d'or 2010
    Précédent : Livre d'or 2009 .23/12/10 16:32 JE VOUS SOUHAITE DE BONNES FETES DE NOEL JE VOUS REMERCIE POUR VOS MERVEILLEUX REPORTAGES SUR LA FLORE ET LA FAUNE DE NOTRE REGION....C EST AVEC GRAND PLAISIR QUE JE REGARDE CES BELLES PHOTOS....MERCI ENCORE...
  • Livre d'or 2009
    Précédent : Refuge Hinterbockloch, Grand Ventron 16 novembre 2009 Bonjour !!!Nadine ROCHELBonjour Martine,Je pense que vous êtes la femme qui va me permettre de m'évader, de rêver et certainement de me conforter dans cette envie indescriptible de se lier...
  • Livre d'or 2008
    C'est la première page du livre d'Or du Site Vosges-Passion 30/12/2008 18:52 donne le bonjour à ton pereremysalut michel , ton fils à un super site Hervé dit la MASCOTTE 26/12/2008 12:35 Bonjour, cherche infos sur les abris des vosgesmikaël verspuyBonjour...