En vacances dans le Jura...

par Mart  -  3 Août 2009, 15:30  -  #Auteur du Blog

J'ai été assez longtemps absente, je m'en excuse auprès de mes abonnés !


Un de mes amis, Philippe,  trouve que je suis partie trop longtemps, et que "je fais des infidélités aux Vosges".



Durant presque un mois, la plupart du temps seule, le Jura (randonnées, photographies) a été mon terrain d'aventures, de Pont de Roide jusqu'aux Rousses, en passant par Ornans, Sirod, Bourg de Sirod (source et pertes de l'Ain) etc.


Cela m'a énormément plu. Grands espaces, grottes, gouffres, lacs, cascades, tranquillité...m'ont enchantée, raison pour laquelle j'y retourne en août.



Grace à mon Iphone, j'ai pu communiquer chaque jour par internet avec mes amis, mes enfants et petits enfants, en leur envoyant régulièrement des photographies au gré de mes découvertes.


L'autoportrait est par exemple un moyen efficace de découvrir "la tête qu'on a", au réveil, sous la pluie, après la douche etc.

C'est un exercice de style surprenant, assez difficile, mais que j'ai trouvé  plaisant et drôle.



Chapelle des bois, les oeillets superbes.





Patrick Willinger, m'écrira, dans son merveilleux style poétique habituel :



" En découvrant sans lassitude tes belles photos, tes paysages rêvés, tes autoportraits  

J’observe aussi ta volonté de surprendre la vie à sa naissance, dans son surgissement

 

De rencontrer ainsi la source de l’aube, éblouissante de légèreté

Frémissante, en devenir comme au premier rayon

De boire ainsi à la lumière l’eau devenue lumière

Quelle rareté, quel destin, quelle plénitude !

 

Au rythme de tes images…

Je te sens avancer dans ton âme,

Ton paysage intérieur, ton Etre essentiel

Toute ailée de soleil, d’étoiles, de parfums, de confiance

Comme si tu voulais, dans un rêve heureux de montagne

Devenir air, hauteur, forêt,  sentier offert à la lumière

 

J’imagine que ta solitude est aussi un éveil, un moment si pur

Et que toutes ces montagnes ont aussi leur double dans ton cœur…"




Consolation Maisonnettes- parking de la roche du prêtre, deux jours de pluie...


 



Je vais essayer d'ouvrir un blog annexe sur le Jura, car j'ai énormément de photographies : paysages, animaux sauvages, insectes, papillons, flore. Je vous tiens au courant !


Mon album photo d'autoportraits, que l'on pourrait intituler : "Jura, ma bagnole et moi", est enligne ICI





 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

BDF 06/08/2009 21:12

J’ai beaucoup apprécié ta série de photos « intimistes » qui permet de te suivre de près, comme si on se positionnait tout à côté de toi, par tous les temps, à toute heure de la journée. Je perçois dans ton initiative une réelle volonté de montrer ton séjour différemment, en t’associant personnellement dans l’image, comme pour donner plus de force à l’échange et au partage. Je reconnais bien là une de tes grandes qualités humaines.

Philippe 03/08/2009 20:01

Youpi Martine est revenue. Je ne cache pas ma joie de te revoir sur ton blog qui est resté muet pendant un long mois.Ton blogrank a du drôlement chuter, un peu comme les températures en ce moment !  Heureusement que l'envoi journalier de photos et de petits messages sympatiques m'a permis d'avoir de tes nouvelles et de te suivre à la trace dans ce Jura que je ne connais absolument pas mais qui maintenant n'est plus un mystère pour moi. C'était un peu comme si on y était. En tout cas cà permet de garder le contact. Et vive ton Iphone. Magnifique invention dont le créateur mériterait bien un prix nobel. Le prix nobel de la communication par exemple. Mais je sais qui il faut remercier d'avoir détruit ton ancien telephone en refermant son coffre de bagnole ... sans çà pas d'envoi de photos pendant les séjours proongés loin de ton ordinateur.    Bon ce n'est pas dit de façon aussi poétique qu'un autre de tes fidèles admirateurs mais au moins on me comprend... et paf !

Mart 04/08/2009 09:13


hihhi ! Toncommentaire m'a bien fait rire !
 J'espère que tu trouveras un petit créneau pour découvrir quelques beaux sites du Jura en ma compagnie ! Tu verras, c'est contagieux... A bientôt cher Phil.