Les orangs-outangs du Zoo d'Amnéville 1/4 la patience

par Mart  -  5 Février 2009, 11:50  -  #Animaux


Contrairement aux prévisons météo excessivement optimistes, ce dimanche premier février a été gris et glacial.

A demi congelée, j'ai trouvé un refuge appréciable dans le local d'observation des orangs-outangs, particulièrement bien chauffé. Je m'y suis attardée plus de deux heures, non seulement à cause de la bonne chaleur qui y régnait, mais surtout parce que j'ai été totalement subjuguée, amusée, fascinée par ces animaux qui nous ressemblent tant. (C'est pas gentil pour eux de dire ça !)
Leur intelligence et leur humour m'ont vraiment enchantée.

Les images suivantes ne sont pas d'une qualité exceptionnelle, car les prises de vue se font à travers des vitres, pas touours très claires et parasitées par les reflets de tous les éclairages environnants.

A Amnéville, les orangs-outangs disposent de trois espaces judicieusement aménagés  :
- Un à l'extérieur quand la température le permet,
- Deux à l'intérieur : un grand espace aménagé de cordages et de nacelles, d'une cascade et d'un petit plan d'eau
un lieu plus "intime", sorte de grande "chambre". Ce lieu est situé à l'étage de la maison des orangs-outangs, on peut y accéder par un escalier, les images ci-dessous ont été prises dans cet espace.







L'orang-outang (Pongo Pygmaeus):
"L'orang-outang habite les forêts équatoriales de Bornéo et de Sumatra, de zéro à 1500 mètres d'altitude, parfois jusqu'à 4000 mètres.
Son nom, en malais, signifie "L'homme de la forêt".
L'intelligence et l'habileté des orangs-outangs sont remarquables.
En parc zoologique, par exemple, ils comprennent vite qu'ils peuvent neutraliser une clôture électrique en posant un bâton dessus !
Ils font toujours preuve, pour parvenir à leurs fins, non pas d'une force brutale, mais d'une patience infinie.

Les orangs-outangs sont très rarement agressifs envers l'homme, en revanche, l'homme est leur seul ennemi.
L'explosion démpgraphique provoque la destruction des forêts, pour faire place à l'agriculture (huile de palme) ou à l'exploitation du bois. Les femelles sont massacrées, les jeunes meurent ou sont capturés pour être vendus à des trafiquants sans scrupules...
L'espèce est à présent strictement protégée, mais le faible taux de reproduction et la destruction du milieu naturel empêchent les populations de se reconstituer.


Ce grand primate, capable d'apprendre le langage des signes, est aujourd'hui menacé de disparition toale dans les dix ans qui viennent, hormis dans quelques sanctuaires ..."

D'après la brochure, plan-guide, en vente au zoo d'Amnéville.




A quoi sert cette mystérieuse armoire à étagères qui a tant l'air d'intéresser la femelle dominante,

puisqu'elle semble passer le plus clair de son temps devant ?



Les mains expriment autant que les visages...

 











Bon sang, mais c'est bien sur !






Une brindille sert à déplacer les noix de cajou et autres cacahuètes d'un étage à l'autre,
en les faisant tomber dans l'unique trou situé dans chaque étagère.
Ensuite, dégustation  !








 

L'enseignement du savoir-faire


Une petite élève attentive.

 




 

 

  Elles'essuie la bouche après avoir mangé, ou bien elle flaire quelques traces odorantes sur le chiffon ?



Les orangs-outangs semblent particulièrement affectionner les chiffons : je les ai vus faire la sieste la tête ou les épaules recouverte de tissus, jouer avec des étoffes comme vous le verrez dans le prochain article.

En tout cas, d'après leur soigneur avec lequel j'ai discuté, ils sont d'une habileté remarquable pour utiliser des objets ou fabriquer des outils avec tout ce qui leur tombe sous la main !

 








 Dans les deux prochains articles, vous pourrez apprécier l'incroyable sens de l'humour de ces animaux, ou en tout cas combien ils aiment le jeu, leur grande malice...

Suite des orangs-outangs à :

Les orangs-outangs du Zoo d'Amnéville 2/4 acrobaties avec mon chiffon

 Tous les articles sur les animaux





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

philib 18/02/2009 20:09

Oui, alors là ! je me marre... je les adores, on croirait vraiment presque des humains... avec leurs airs malins ils m'éclatent... lolBravo pour tout ces bons moments, et ces belles images... essaye contre la vitre et tu seras surprise.Merci et bonne soirée Martine.Philippe.

Mart 18/02/2009 22:36


Tu ne peux pas imaginer l'excellent moment que j'ai passé encompagnie de ces bêtes adorables et malicieuses ! OK, la prochaine fois, j'essayerai contre la vitre !


BDF 05/02/2009 21:26

Une ressemblance frappante avec homo sapiens sapiens, les contours du visage sont troublants. Emouvants également quand on connaît leur triste destin, je ressens une sorte de colère intérieure, contenue, en pensant à ce grignotage irréversible de la grande forêt indonésienne. Plus qu’une colère je dois dire, c’est insupportable d’émettre un seul instant l’idée que dans quelques années cette espèce si proche génétiquement de l’espèce humaine dite supérieure, puisse disparaître. Un vrai scandale, çà me rend fou rien que d’y penser. L’orang-outang comme le gorille sont nos frères, c’est comme un crime ! Belle démarche que tu as eue de passer du temps auprès d’eux, de les observer, d’apprendre à mieux les connaître. Ton voyage en Guyane avait déjà dû te sensibiliser sur ces faunes lointaines en danger dans leur propre pays. Cela a dû nourrir en toi de nombreuses interrogations et réflexions. La photographie est là pour te servir de support et te motiver pour toujours plus de rapprochements et d’investigations. Ton article va dans ce sens et c’est tant mieux pour Vosges-passion.

Mart 05/02/2009 23:32


Dans le mille !  Merci cher BDF. Je ressens comme toi, une sourde colère, une honte envers  notre humanité
destructrice de nos frères les grands singes et tous les animaux. Le soigneur avec lequel j'ai parlé est formel : il n'en existera plus en nature dans 10 ans.


fran6net 05/02/2009 16:48

Hoho mart tu as bien travaillé mais qui s'est amusé le plus les orangs outangs à faire le singe ? ou toi à les photographier? A quelles singeries devons nous nous attendre maintenant.... comme dit la chanson allemande " "affen gibts nicht nur im zoo"  attendons donc la suite! héhé phil ne serait - il pas un animal réintroduit dans les vosges?

Mart 05/02/2009 18:32


Ca beut dire quoi "affen gibts nicht nur im zoo"  ?
Pour Phil. oui, sans doute... A toi de dire à quel animal tu penses, Hi  ! Hi !


Philippe 05/02/2009 13:39

La première photo me rappelle quelqu'un, mais je ne sais plus qui ? Bon sang, mais oui, çà me revient maintenant. J'ai eu un prof de math au lycée qui avait à peu près la même tronche. Non juré, c'est pas une blague. Il se serait réincarné en Orang-dégoutang ? Faut croire que oui. En tout cas celà ne m'étonne pas du tout, car ces animaux si on peut les appeler ainsi, sont extrèmement intelligents et malins. Moi si je me réincarne un jour en animal je pense que çà serait peut être en .... ha ha je vous ai bien eus, je ne le dirais pas. A bientôt 

Mart 05/02/2009 18:33


Ca c'est sur, les primates ressemblent bigrement aux êtres humains !