Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 17:05

 

Un conte de Olivier Clerc, qui m' a été envoyé par un ami internaute


 

 


 





" Imaginez une marmite remplie d'eau froide dans laquelle nage tranquillement une grenouille.
Le feu est allumé sous la marmite, l'eau chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue à  nager.  

La température continue à grimper. L'eau est maintenant chaude. C'est  un  peu plus que n'apprécie la grenouille, ça la fatigue un peu, mais elle ne  s'affole pas pour autant.
L'eau est cette fois vraiment chaude. La  grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle s'est affaiblie, alors elle supporte et ne fait  rien.
La température continue à monter jusqu'au moment où la grenouille  va  tout simplement finir par cuire et mourir.

Si la même grenouille avait été plongée directement dans l'eau à 50°,  elle aurait immédiatement donné le coup de patte adéquat qui l'aurait éjectée aussitôt de la marmite.

Cette expérience montre que, lorsqu'un changement s'effectue d'une  manière suffisamment lente, il échappe à la conscience et ne suscite la plupart  du temps aucune réaction, aucune opposition, aucune révolte ".

Si nous regardons ce qui se passe dans notre société depuis quelques  décennies, nous subissons une lente dérive à laquelle nous nous habituons. Des tas de choses qui nous auraient horrifiés il y a 20, 30  ou 40 ans, ont été peu à peu banalisées, édulcorées, et nous dérangent mollement à ce  jour, ou laissent carrément indifférents la plupart des gens.

AU NOM DU PROGRÈS et de la science, les pires atteintes aux libertés  individuelles, à la dignité du vivant, à l'intégrité de la nature, à la beauté et au bonheur de vivre, s'effectuent lentement et inexorablement  avec la complicité constante des victimes, ignorantes ou démunies.

Les noirs tableaux annoncés pour l'avenir, au lieu de susciter des réactions et des mesures préventives, ne font que préparer  psychologiquement le peuple à accepter des conditions de vie décadentes, voire DRAMATIQUE.

Le GAVAGE PERMANENT d'informations de la part des média sature les  cerveaux qui n'arrivent plus à faire la part des  choses...

Lorsque j'ai annoncé ces choses pour la première fois, c'était pour demain. Là, C'EST POUR AUJOURD'HUI.

Alors si vous n'êtes pas, comme la grenouille, déjà à moitié cuits,  donnez le coup de patte salutaire avant qu'il ne soit trop tard ". Source



Article en rapport  :

 

(Ames sensibles, s'abstenir)

Drame chez les grenouilles dans la forêt de Fossard

 





 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BDF 17/01/2009 22:28

Texte intéressant, bien réfléchi. Ce thème sur l'urgente prise de conscience concernant les dérives progressives de notre société moderne qui nous endorment, j'y pense régulièrement, à travers mes lectures. Je me scandalise la plupart du temps, j'ai l'impression d'être comme un extrémiste écolo, un marginal par rapport à mes idées. Je me tais alors, je tente de rester plus discret pour ne pas paraître extravagant ou décalé. Je suis plus pessimiste qu'optimiste, la nature humaine me fait peur. Je préfère naviguer continuellement dans mon rêve, dans ma déconnexion de la réalité, c'est comme çà que je suis heureux.

Mart 21/01/2009 12:47


Et moi, je préfère naviguer continuellement dans mon rêve, dans ma déconnexion de la réalité, c'est comme çà que je suis
heureuse. 


brigitte 08/01/2009 12:11

Merci Martine pour ce conte, que je  connais. Réveiller les consciences est chose bien difficile, j'essaie autour de moi, famille, travail, mais j'ai l'impression que personne ne veut voir la réalité. Un exemple, ce que Sarkozi fait avec la justice, qu'il est entrain de mettre à sa botte, mais aussi les administrations hyper zélées, les mairies idem, la liberté se réduit comme peau de chagrin et personne ne voit se mettre en place le piège, comme pour la grenouille.....Sinon, le spectacle des ces pauvres bêtes écrasées, c'est lamentable, moi j'ai voulu sauver un crapaud dont les pattes avaient été écrasées par un véhicule sur un sentier de randonnée, et il semblait souffrir le malheureux, mais quelquefois il n'y a pas grand chose à faire, je l'avais mis dans une petite rivière qui passait là, sur le bord. Brigitte

Mart 09/01/2009 10:36


Les grenouilles, les escargots, les homards ou crustacés que l'on jette vivants dans l'eau bouillante, les huitres que l'on dévore vivantes... les poissons qui agonisent dans les paniers des
pêcheurs ou sur les bateaux... Les oies que l'on gave pour du foie gras...Notre survie tient à la torture d'animaux, dont souvent,nous ne nous rendons même pas compte. Oui, il n'y a souvent pas
grand chose à faire. Merciu Brigitte pour votre commentaire.


Philippe 07/01/2009 20:01

Je ne suis pas prêt de manger des cuisses de grenouilles si c'est toi qui les prépares ... Mais cette histoire de la grenouille qui se laisse cuire à petit feu c'est bien ce qui est en train de nous arriver à nous tous si on y réfléchit un peu. A méditer.

Photographies, récits...

 

Rechercher

Commander le livre

Cliquez sur l'image

Traduire

Articles Récents

  • Tout sur l'auteure du blog
    Autoportrait Vous pouvez m'écrire à cette adresse : alice.wild@laposte.net Le livre : " Mes mille maisons des Vosges " Livre d'or Martine Schnoering et quelques photos de terrain Tous mes (auto)portraits ICI Profil blogueur Matériel photo Publications...
  • Martine Schnoering, autoportraits de vadrouilles
    Portraits au cours de vadrouilles photographiques dans les Vosges, le Jura, la Lozère. Autoportraits fait à l'aide de l'Iphone et quelquefois portraits réalisés par des amis. Pour les 5 dernières, photographies : Patrick Ozanne
  • Mes mille maisons des Vosges, le livre
    Prix ce cet ouvrage : 26 euros (20 euros et 6 euros de frais d'expédition), Je vous envoie ce livre après réception d'un chèque à mon adresse personnelle. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : alice.wild@laposte.net Résumé du livre : " Sans...
  • Livre d'or 2014
    Je publie ici tous les commentaires, beaux, drôles et autres... qui arrivent dans ma messagerie et n'apparaissent pas dans les commentaires des articles. Grâce à des liens sous chaque page, vous pourrez lire les livres d'or 2013-2012-2011-2008 Si vous...
  • livre d'or 2013
    Précédent : Livre d'or 2014 Islande, automne 2013 27/08/2013 Claude : http://j-aime-l-eft.jimdo.com/ A propos de l'article : Commentaire sur Sylvain Tesson, de la condition de la femme dans le monde Waa, quel article ! Je reviendrai souvent sur ton site,...
  • Livre d'or 2012
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2013-8859634.html 29-12-2012 de NORBERT bonjour mart j'ai découvert votre blog par hasard et depuis quelques mois je suis vos péripéties avec grand plaisir .depuis mes colonies de vacances dans...
  • livre d'or 2011 *
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2012-8859633.html 15-12-2011 Votre blog en général BALDO Agnès Bonjour j'ai découvert votre site il y a très peu de temps et je me suis donc inscrite à votre news letter dès que possible. j'y...
  • livre d'or 2010
    Précédent : Livre d'or 2009 .23/12/10 16:32 JE VOUS SOUHAITE DE BONNES FETES DE NOEL JE VOUS REMERCIE POUR VOS MERVEILLEUX REPORTAGES SUR LA FLORE ET LA FAUNE DE NOTRE REGION....C EST AVEC GRAND PLAISIR QUE JE REGARDE CES BELLES PHOTOS....MERCI ENCORE...
  • Livre d'or 2009
    Précédent : Refuge Hinterbockloch, Grand Ventron 16 novembre 2009 Bonjour !!!Nadine ROCHELBonjour Martine,Je pense que vous êtes la femme qui va me permettre de m'évader, de rêver et certainement de me conforter dans cette envie indescriptible de se lier...
  • Livre d'or 2008
    C'est la première page du livre d'Or du Site Vosges-Passion 30/12/2008 18:52 donne le bonjour à ton pereremysalut michel , ton fils à un super site Hervé dit la MASCOTTE 26/12/2008 12:35 Bonjour, cherche infos sur les abris des vosgesmikaël verspuyBonjour...