Femme sauvage, poème de Martine Schnoering

par Mart  -  7 Août 2007, 21:22  -  #Poésie

 

"L'unicité de la matière fait que le moindre de nos atomes a un jour été créé au sein d'une étoile et qu'il y retournera un jour.C'est en ce sens que nous sommes tous "poussières d'étoiles", univers miniature doués de cette faculté mystérieuse qu'est la conscience."

Arthur Hennesy, en présentation du livre de Hubert Reeves : Poussière d'étoiles

J’ai imaginé une femme,
Une femme sauvage,
Une femme roc, glace, feu, arbre, eau,
Une femme liane, vent, poussière, étoile …

 

(Ce poème, en permanence inachevé et remis en chantier, ne me conviendra jamais totalement ! )


Source.jpgOndine, cascade Saint Nicolas, Bussang



Eliane.
Quand son emploi du temps le lui permet,
Parfois, elle va s’allonger sur une large pierre
Et le soleil alourdit ses paupières..
Est-ce un rêve ?
Il lui semble qu'autrefois,
Il y a très longtemps...

Quand elle était liane ...


Quand elle était liane,
Elle s’enroulait,
A l’endroit à l’envers,
Autour de vieux, grands arbres verts...
Echevelée, dans la lumière,
Ruisselante de pluie ou de soleil…
Ah ! Quelle merveille !
Quand elle était liane,
Souple et légère,
Elle jouait avec les singes !
Aujourd’hui,
Elle se creuse les méninges
Et étend son linge...


Et quand elle était arbre, avant...
Ses racines fouillaient les secrets de la terre,
Tous ses bras accueillaient les oiseaux,
Caressaient les nuages...
Elle chantait et dansait avec le vent,
Mais quel dommage,
Aujourd'hui elle végète
Et elle a mal.
Mal à son végétal ?


Et quand elle était louve…

Oui, elle était nomade !
Son cœur battait la chamade !
Ivre de liberté dans le feu de la vie,
Elle parcourait des distances infinies...
Quand elle était louve,
Elle défendait sa meute jusqu'à la mort,
Tous crocs dehors !
Quand elle était louve
Elle hurlait à la lune !
Maintenant quelle infortune,
Dans son bureau ou sa maison
Derrière barreaux comme en prison
Elle tourne en rond...
Et elle a mal
Mal à son âme
Mal à son animal

Un jour aussi, c’est certain,
Elle a été pierre, ou glace,
Après bien des douleurs,
Bien des chagrins,
Elle en garde dans son coeur, les traces...
Quand elle était pierre,
Elle était impassible.
Désormais,
Impossible.


Quand elle était pierre,
Elle contemplait sereine,
L'affolante course des nuits et des jours…
A présent, cours toujours !
Quand elle était pierre,
Elle était zen...
Et pouvait méditer pendant des millénaires !
Maintenant elle a ses nerfs
Se demande qui elle est, " dans quel état j'erre"
On la traite de mégère
Et elle fait du yoga



10.jpgFée de glace, Etival, chaudron des fées (image sans retouche)

 

Et on lui dit : « Tu n’es pas stable ! »
Mais savez-vous qu'un jour, elle a aussi été sable ?
Quand elle était sable,
Elle s’arrachait aux pierres
Et sur les ailes du vent
Ou dans l'eau des rivières,
Elle visitait le monde entier,
Comblant les estuaires, modelant les déserts !
Maintenant, elle prend des charters,
Elle se mine le moral,
Et même si ses amant
Lui offrent des diamants,
Elle a mal,
Mal à son minéral



11.JPGLac de Pierre percée, rocher et sculpture de grès et de sable

 


Quand elle était eau,
Cascade, ruisseau,
Ondine, mer…
Elle courait en chantant,
Le vent ridait joliment sa surface
Et c’était beau !
Maintenant,
Elle est mère
Et Pour ne pas perdre la face
Ce sont des crèmes antirides
Qu’il lui faut.


L'araignée tisse sa toile,
Le marin met les voiles
Et elle, jadis, elle était une étoile...
Si vous saviez comme elle brillait !
L'univers pour elle n'avait pas de secrets...
Timide et légère comme un flocon de neige,
Tournez, tournez, tournez manège !
Scintillez dans la brume...

 

Mais aujourd’hui,
Elle est dans la lune,
Elle se trouve nulle,
Parfois elle fume
Elle s'enrhume,
Elle râle,
Et elle a mal
Mal à son sidéral...
Mais chutt...


Martine Schnoering - 2005

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Karl Schreiner 22/07/2008 20:51

le texte de la video femme - arbre est très original, bravo !

Mart 22/07/2008 21:40


Merci beaucoup pour votre commentaire qui me touche beaucoup.
Je viens d'aller revisiter cette page et apporter quelques petits perfectionnements.
Cordialement, MS