Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2007 5 03 /08 /août /2007 11:27

   Suite à de nombreux abus :   800px-Copyright- all rights reserved

 
 
 
Steinberg-megalithes--6-.JPG
Les mégalithes du Steinberg


 

Les rocs

 

La danse est en eux,
La flamme est en eux,
Quand bon leur semble.

Ce n’est pas un spectacle devant eux,
C’est en eux.

C’est la danse de leur intime
Et lucide folie.

(…)

 Guillevic,
poète breton,

dans « Terraqué », 1942





 


 
24 mai 2006

 
Un court séjour au sommet du Petit Ballon (1 272 m) et de son proche voisin le Steinberg
(1 177 m), permet, paraît-il, de  bénéficier d’un « bain vibratoire cosmo-tellurique très positif ». Le Petit Ballon, ou Kahlenwasen, serait un ancien observatoire solaire et lieu de culte au dieu solaire Belenos. On y jouit d’une vue exceptionnelle. Par beau temps, on aperçoit :


- au nord, le Brezouard et le Donon,
- au nord-est, le Hohnack et les Trois Epis, le Taennchel et le Haut-Koenigsbourg,
- au nord-ouest, le col de la Schlucht,
- vers l’est, la vallée de Munster, les châteaux médiévaux de Pflixbourg et le  Hohlandsberg, le Staufen,
- à l’ouest, le Hohneck,
- au sud-est, Buhl, Guebwiller et la plaine du Rhin,
- au sud, le Hohrupf, le Vieil Armand ou Hartmannswillerkopf et le Grand Ballon,
- certains jours, on peut également apercevoir les Alpes jusqu’au Mont Blanc.

Les anciens avaient observé que, quand du sommet du Ballon d’Alsace, on voyait le soleil se lever derrière le Petit Ballon, on était au solstice d’été. Inversement, quand, du sommet du Petit Ballon, on voyait le soleil se lever derrière le Ballon d’Alsace, on était au solstice d’hiver. Il faut imaginer, aux solstices d’été et d’hiver, par une belle nuit étoilée tous les sommets sacrés illuminés de grands feux…


En route vers le Steinberg !

Réservant la découverte du Petit Ballon au lendemain,  ce soir, à partir du parking situé à 1163 m au pied du Petit Ballon, nous partons en direction du nord-ouest vers le Kegelritz (1 166 m), pour atteindre le sommet du Steinberg ( 1 177 m), qu’aucune pancarte ne signale.
Il convient, tournant le dos au Petit Ballon, de suivre le sentier qui longe la clôture et qui passe à gauche d’un ancien blockhaus. Nous avançons dans la lumière crépusculaire en rêvant aux prêtres et fidèles d’un culte mégalithique qui, peut-être, déambulaient dans ce chaos granitique à l’allure de menhirs, il y a plus de 2000 ans, ainsi que sur le Petit Ballon.


Steinberg-megalithes--8-.JPG





Nous marchons doucement sur le sentier, guettant les « lampes de chevet » dorées qui commence à s’allumer et à illuminer les pierres…

Soudain, c’est le choc ! Là, derrière nous, sans faire le moindre bruit, le sommet du PetitBallon est en train d’accoucher d’une splendide pleine lune brillante, qui s’élève majestueusement dans le ciel mauve ! Un long arrêt contemplatif (et photographique) s’impose.



Petit-ballon-pleine-lune.jpg



Quelle fascination ! Quelle chance avons nous d’être là, précisément, au bon moment  ! Mais la fascination est toujours mêlée d’une pointe d’inquiétude… La relative rapidité avec laquelle l’astre s’élève dans le ciel, nous rappelle notre statut de microscopique mortel, poussière posée sur une autre grosse boule qu’est la terre, qui tourne, tourne vertigineusement, en emportant nos jours…Un quart d’heure de marche sur le chemin bordé de buissons de myrtilles, framboisiers, genévriers et pensées sauvages, mène au début du chaos rocheux du bien nommé Steinberg, puisque ce toponyme signifie « montagne de pierres ».

Nous voici devant « la porte » sorte de dédale menant à l’entrée du « sanctuaire rocheux « . Le « gardien », imposante statue naturelle évoquant une tête colossale au gros nez surmontée d’un petit chapeau, nous accueille, l’air boudeur.




Steinberg-gardien.JPG


En attendant, pour capter les ultimes rayons du soleil couchant, je cours, au risque de me rompre le cou, vers amoncellement de blocs surmonté d’une grosse boule moussue, qui semble posée là en équilibre sur son piedestal de granit, depuis la nuit des temps...




Steinberg-megalithes--boule.jpg


 


En cette belle soirée de mai fraîche et parfumée, dans l’obscurité naissante, nous progressons sur l’arête sommitale. Vue de loin, cette longue épaule d’alpage peuplée de blocs granitiques « érigés », ressemble au dos d’un monstrueux dinosaure, hérissé d’écailles. C’est l’heure bénie des photographes, où le soleil commence à parer les blocs de nuances rouges et dorées. Pas seulement des photographes. Il y a là une petite famille, un homme, une femme et une frêle fillette, juchés sur d’énormes blocs, qui semblent goûter à la paix du soir et, pourquoi pas, se charger de l’énergie de ce lieu exceptionnel.




Steinberg-visiteurs.JPG



Steinberg-megalithes--3-.JPG



A l’ extrémité de la crête, au lieu dit « Grothkopf », nous cherchons un endroit propice à la méditation, pour goûter au mystère des dernières lueurs du couchant... Nous hésitons entre un endroit confortable, plat, mais venteux et un autre, pentu, mais abrité. Ce dernier l’emporte. Et là, assis sur une belle pierre tiède, nous rêvons devant la ligne de petites montagnes, vagues turquoise dans le ciel bleu pâle...
L'ivresse des cimes, le silence et la vue exceptionnelle nous donnent envie de nous fondre dans l'éther…


Steinberg-grothkopf--1-.JPGCi-dessus, rochers du Grothkopf et




ci-dessous,vue sur le Hohneck



Steinberg-Gropthkopf.jpg


Le matin à l'aube, nous revoici dans les lieux, tournant inlassablement autour de cette statuaire naturelle, composée d’un bloc massif dont les deux côtés semblent avoir éclaté, l’un se muant en une magnifique lame de granit, à la géométrie impeccable, dressée vers le ciel.



Steinberg-megalithes-photographe.JPG



Steinberg-megalithes--11-.JPG



Steinberg-megalithes--14-.JPG



Mon "gardien" dédaigneux est toujours là, en méditation. Sous un certain angle, un autre rocher, légèrement en retrait, lui ressemble.



Steinberg-gardien--1-.JPG



Mon appareil en mains, je prends garde tout d'abord de ne pas chuter en escaladant de chaotiques blocs acérés, puis, de retour sur la chaume, de ne pas écraser les délicats tapis de pensées sauvages. Ces petites fleurs soyeuses aux nuances chatoyantes, ressemblent à des milliers de papillons colorés qui seraient reliés au sol par un fil vert ! Par leur "scintillement" dans la lumière du matin et leur nombre infini, elles évoquent les étoiles...



Pensees-sauvages--1-.JPG


Pensees-sauvages.JPG

 


Mon camarade et moi passons de longs moments allongés dans les herbes piquantes et drues, pour photographier ces fleurs délicates de très près, essayant de rendre compte de leurs infinies nuances … Puis, alors qu'il se concentre sur une touffe  de pensées violettes, une procession interminable de randonneurs « du troisième âge », surgit tout à coup ! Le voyant si bien "perdu dans ses pensées bleues", l’un d’entre eux claironne ce conseil, avec un fort accent alsacien : 

« Yanna ôôssi des chôôônes !»

 

(traduction : "Avez-vous vu qu'il y en a aussi des jaunes ? N'oubliez pas de les photographier ! ")

Fou-rire !

 

 



Steinberg-randonneurs.JPG


Cette procession de randonneurs, à l’allure de « retraités sportifs » -l’un d’entre eux va même affirmer : « Ben, on avance, tant qu’on tient encore debout ! »-  s’éloigne vers le Grothkopf en direction de la vallée, au pas de commando ! Quant à nous, plus contemplatifs en ce jour, nous sommes enchantés de nos découvertes et de la moisson de photographies. L’air et le ciel purs, la beauté du site, nous ont comblés d’un bonheur et d’une énergie indescriptibles.




A la "conquête" du Petit Ballon

Nous retournons d’un pas léger vers le parking, et en route pour le GR 532, en direction du Hilsen ! Le soleil tape dur, un petit chapeau et des lunettes ne sont pas superflus…



Petit-Ballon-Bockswasen.JPGR

efuge Bockswasen


Arrêt photo avec un sentiment proche de la convoitise, devant une séduisante maisonnettede pierre, aux volets rouge vermillon et aux panneaux solaires bleus, le refuge Bockswasen, situé à 1186 mètres d’altitude. Il n’est pas accessible en voiture. Moins de 20 minutes à pied ou en raquettes sur le GR 532 permettent d’y goûter à « l’ivresse des cimes », avec vue circulaire sur le massif, du Hohneck au Schnepfenried. Cinq dortoirs peuvent accueillir les membres et amis du « VTS », les « Vosges Trotteurs de Strasbourg » (Association sports, loisirs et nature, fondée en 1909 et affiliée à la Fédération Française de Ski). L’association propose par ailleurs deux autres refuges, aussi coquets :

- Le refuge du champ du feu à 1000 mètres

- Le refuge Campanule, au Gaschney, à 1150 mètres.


Parfaitement écologique, le Bockswasen, dont l’éclairage se fait avec l’énergie solaire et le chauffage au bois, peut loger 19 personnes. Les « VTF » recommandent vivement la table des « voisins », la famille Lochert, à la ferme-auberge du Rothenbrunnen. Le refuge Bockswasen est le point de départ idéal de belles randonnées : vers le Markstein, le lac de la Lauch, ou vers les hauts du Florival. On aimerait bien en faire son habitation principale !

 



Petit-Ballon-sommet--3-.JPGLa vierge du Petit Ballon


Après une descente impressionnante jusqu’à la ferme-auberge du Hilsen, la remontée jusqu’au sommet du petit Ballon n’est pas triste : pas loin de 400 mètres de dénivelé ! Mais une fois arrivés là-haut, quelle récompense ! Quel belvédère fantastique ! La vierge du Petit Ballon nous accueille de ses bienveillantes mains tendues. Elle est environnée de groupes d’êtres humains et d’animaux, qui se côtoient paisiblement, dans leurs activités respectives, très amusantes à observer.

 

 

Suite : Mégalithes du Steinberg, Petit Ballon et pensées sauvages 2/2

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mart - dans Randonnées
commenter cet article

commentaires

Philippe 23/02/2009 20:19

C'est au moins la dixième fois que je relis cet article sur le Steinberg et le Petit Ballon depuis que je connais ton blog et je me dis que je n'aurai jamais le temps de tout voir, tout explorer, tout photographier, tout admirer, mais là j'irai quand même, quoi qu'il arrive. En attendant, je retourne voyager et flâner sur ton blog.

Mart 23/02/2009 21:00


Hello, tu fais bien de m'en parler, je viens aussi d'y retourner (dans le blog). J'ai changé la couleur de la police. Quand je vois ce que je publiais, à l'époque, je n'en reviens pas ! Bigre, avec
un article comme celui-ci, j'en ferais 3 actuellement, d'ailleurs il serait bon sans doute que je le republie ? J'ai aussi quelque part le Steinberg dans la brume opaque, c'était très beau
également, pendant une heure. Après ça suffisait, on avait envie de rentrer !
Avant il y avait beaucoup de rochers dans mes articles, maintenant, je trouve qu'il y a beaucoup de singes... Euh non, beaucoup d' animaux !
Allez Phil, courage, pour les découvertes, tu es encore jeune et tu as de bonnes jambes !


Sylvie 18/10/2008 21:31

Vos photos du petit Ballon au coucher du soleil sont magnifiques, nous avons découvert ce lieu magique il y a tout juste 2 semaines, les rochers sont encore plus beaux avec lumière dorée !

Mart 22/10/2008 21:33


C'est certain ! La lumière ajoute relief, magie et mystère aux photographies. J'ai vu le Steinberg dans la brume, c'est très beau également.


philippeFLD 17/12/2007 12:02

Très beau reportage. Merci beaucoup d'avoir mis mon blog dans vos liens. Phil

Claude 26/09/2007 12:28

Bonjour, Je viens de découvrir votre blog je le trouve remarquable. J’ai été interpellé par l’article sur la pollution de l’automobile sur l’environnement. Je tiens à ajouter un petit commentaire à ce sujet :   L’automobile est un des plus gros pollueur, tout à fait d’accord.Mais l’ avion qu’en faites vous ? Il pollue d’avantage ; les traînées qu’il laisse derrière lui forment des nuages remplis de gaz que nous ne sentons pas mais qui sont là , à très haute altitude. Je pense que cela est aussi dangereux que l’automobile si pas pire (effet se serres) J’ai remarqué qu’on l’oublie systématiquement  puisque tout le monde veut voyager pour aller voir d’autre pays.J’étais en ballade au Petit Ballon, je me suis installé au refuge des amis de la nature pour déjeuner. En l’espace d’une heure, j’ai vu passer une quinzaine d’avions ; le ciel était complètement quadrillé de traînées blanches. Donc obligatoirement pollué.Idem pour le téléphone portable, on le dit nuisible mais tout le monde s’en sert.. Quant au relais, il ne faut surtout pas l’installer près de chez soi, par peur de son rayonnement. L’installer chez le voisin c’est bien mieux….L’écologie c’est utile, mais il faut tout voir et tout analyser. Donc il faut rester réaliste et faire de gros effort dans tous les domaines.  Salut , 

Mart 27/09/2007 18:34

Oui, vous avez tout à fait raison ! (je pense que vous parlez d'une vidéo dans l'article "Notre terre, l'amère" ?En fait, il s'agit d'une vidéo trouvée sur le site Daily Motion, parmi des dizaines (centaines ?) d'autres. Elle suggère juste que la publicité est souvent mensongère et que l'on se sert de la nature pour vendre des automobiles., ou d'autres produits. Il y  avait une autre vidéo, plus humoristique, que j'avais retenue et qui démontrait justement que l'avion polluait plus que l'automobile,  mais elle a été  retirée du site Daily Motion, il s'agissait de "7 jours au Groland". J'ai par ailleurs été bien contente de me promener dans le Sahara en 4x4 à plusieurs reprises, je roule en Peugeot Expert, et j'ai un téléphone portable... Il y a d'innombrables autres sources de pollution...Le grand paradoxe actuel, c'est que nous consommons et en même temps critiquons !Mais peut-être qu'avec la pollution, nous ne faisons simplement qu'accélérer un processus de réchauffement climatique parfaitement naturel ?J'ai appris ce w-end que les éoliennes polluaient avec les infra-sons qu'elles produisent :http://www.ventdecolere.org/archives/sant%E9/DailyTelegraph-CatherineMilner-25012004.pdfQui croire ?Bien à vous et merci de vos commentaires,Bonnes randonnées dans nos Vosges encore si magnifiques !MS

bertrand 02/09/2007 16:56

Site très sympa et un magnifique livre " Mes Mille Maisons des Vosges" ... qui mettent en valeur toute la beauté du massif  Vosgien ... Merci de nous faire partager cette passion !

Photographies, récits...

 

Rechercher

Commander le livre

Cliquez sur l'image

Traduire

Articles Récents

  • Tout sur l'auteure du blog
    Autoportrait Vous pouvez m'écrire à cette adresse : alice.wild@laposte.net Le livre : " Mes mille maisons des Vosges " Livre d'or Martine Schnoering et quelques photos de terrain Tous mes (auto)portraits ICI Profil blogueur Matériel photo Publications...
  • Martine Schnoering, autoportraits de vadrouilles
    Portraits au cours de vadrouilles photographiques dans les Vosges, le Jura, la Lozère. Autoportraits fait à l'aide de l'Iphone et quelquefois portraits réalisés par des amis. Pour les 5 dernières, photographies : Patrick Ozanne
  • Mes mille maisons des Vosges, le livre
    Prix ce cet ouvrage : 26 euros (20 euros et 6 euros de frais d'expédition), Je vous envoie ce livre après réception d'un chèque à mon adresse personnelle. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : alice.wild@laposte.net Résumé du livre : " Sans...
  • Livre d'or 2014
    Je publie ici tous les commentaires, beaux, drôles et autres... qui arrivent dans ma messagerie et n'apparaissent pas dans les commentaires des articles. Grâce à des liens sous chaque page, vous pourrez lire les livres d'or 2013-2012-2011-2008 Si vous...
  • livre d'or 2013
    Précédent : Livre d'or 2014 Islande, automne 2013 27/08/2013 Claude : http://j-aime-l-eft.jimdo.com/ A propos de l'article : Commentaire sur Sylvain Tesson, de la condition de la femme dans le monde Waa, quel article ! Je reviendrai souvent sur ton site,...
  • Livre d'or 2012
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2013-8859634.html 29-12-2012 de NORBERT bonjour mart j'ai découvert votre blog par hasard et depuis quelques mois je suis vos péripéties avec grand plaisir .depuis mes colonies de vacances dans...
  • livre d'or 2011 *
    Précédent : http://www.martineschnoering.com/pages/Livre_dor_2012-8859633.html 15-12-2011 Votre blog en général BALDO Agnès Bonjour j'ai découvert votre site il y a très peu de temps et je me suis donc inscrite à votre news letter dès que possible. j'y...
  • livre d'or 2010
    Précédent : Livre d'or 2009 .23/12/10 16:32 JE VOUS SOUHAITE DE BONNES FETES DE NOEL JE VOUS REMERCIE POUR VOS MERVEILLEUX REPORTAGES SUR LA FLORE ET LA FAUNE DE NOTRE REGION....C EST AVEC GRAND PLAISIR QUE JE REGARDE CES BELLES PHOTOS....MERCI ENCORE...
  • Livre d'or 2009
    Précédent : Refuge Hinterbockloch, Grand Ventron 16 novembre 2009 Bonjour !!!Nadine ROCHELBonjour Martine,Je pense que vous êtes la femme qui va me permettre de m'évader, de rêver et certainement de me conforter dans cette envie indescriptible de se lier...
  • Livre d'or 2008
    C'est la première page du livre d'Or du Site Vosges-Passion 30/12/2008 18:52 donne le bonjour à ton pereremysalut michel , ton fils à un super site Hervé dit la MASCOTTE 26/12/2008 12:35 Bonjour, cherche infos sur les abris des vosgesmikaël verspuyBonjour...